Ecoutez Radio Sputnik
    Cet ancien soldat syrien est devenu un peintre confirmé

    Cet ancien soldat syrien est devenu un peintre confirmé

    © Sputnik . Siraj Saeed
    Société
    URL courte
    4161

    Après avoir été blessé en 2014 aux abords d’Alep, le Syrien Nasim Ibrahim a été hospitalisé puis reconnu inapte au service militaire. Il est resté alité une année entière sans pouvoir remuer les doigts de la main droite. L’ancien soldat a parlé à Sputnik de son combat pour retrouver une vie normale où le dessin tient une place majeure.

    De retour chez lui, dans un petit village pittoresque du nord de la Syrie, au bord de la mer Méditerranée, Nasim a décidé de s'adonner à une de ses passions d'enfance: le dessin. Néanmoins, son corps refusait de lui obéir et sa main droite ne fonctionnait toujours pas, alors même qu'il était droitier, a-t-il raconté lui-même à Sputnik.

    Nasim a décidé de s’adonner à une de ses passions d’enfance: le dessin
    © Sputnik . Siraj Saeed
    Nasim a décidé de s’adonner à une de ses passions d’enfance: le dessin

    «Avant d'être appelé sous les drapeaux, je travaillais sur un chantier de construction où je coulais du béton et portait des fardeaux. C'est pourquoi je suis physiquement fort, ce qui m'a permis de me rétablir. J'ai dû réapprendre à marcher, mais ma main droite restait toujours inerte. Aussi, m'a-t-il fallu travailler avec la main gauche. Au début, je ne pouvais même pas tenir un stylo. Peu à peu, j'ai cependant appris à coucher sur le papier mes idées. À l'heure actuelle, je dessine de la main gauche mieux que je ne l'ai jamais fait de la main droite», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    Nasim a décidé de s’adonner à une de ses passions d’enfance: le dessin
    © Sputnik . Siraj Saeed
    Nasim a décidé de s’adonner à une de ses passions d’enfance: le dessin

    À présent, Nasim Ibrahim fait des portraits de ses amis et connaissances. Avec le temps, il a pu s'approvisionner en papier de qualité et en couleurs. Il ne cesse de parfaire sa technique du dessin.

    Nasim a décidé de s’adonner à une de ses passions d’enfance: le dessin
    © Sputnik . Siraj Saeed
    Nasim a décidé de s’adonner à une de ses passions d’enfance: le dessin

    Après une rencontre avec Sputnik, cet artiste syrien a fait un portrait de Vladimir Poutine et lui a envoyé par la poste. Il a ainsi exprimé sa reconnaissance à la Russie pour sa position sur la Syrie.

    Lire aussi:

    Fusillade au siège de YouTube: le père de l’assaillante révèle ses motifs
    Quand l'art surmonte le handicap: les illusions folles d'une artiste italienne (images)
    Quand les Dieux mythiques renaissent sous les pinceaux d’un illustrateur russe (images)
    Tags:
    village, couleur, stylo, papier, construction, dessin, peintre, soldats, Sputnik, Nasim Ibrahim, Méditerranée, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik