Ecoutez Radio Sputnik
    Fort Benning, Géorgie, Etats-Unis

    Ce shérif américain, aurait-il perdu le sens du politiquement correct?

    © AP Photo / Branden Camp
    Société
    URL courte
    4103

    Le shérif du comté de Harris (Géorgie, États-Unis) a installé un panneau très controversé à l'entrée du territoire sous sa protection pour accueillir les visiteurs.

    Mike Jolley, le shérif du comté américain de Harris, aux États-Unis, a placé un panneau de bienvenue controversé, suscitant des réactions sur la Toile.

    «Nos citoyens portent des armes. Si vous tuez quelqu'un, nous pourrions vous tuer en retour. Nous n'avons qu'UNE SEULE prison mais 356 cimetières. Profitez de votre séjour!»

    Les internautes ne sont pas restés sans réagir.

    Les uns demandent de donner un avis: «Que pensez-vous de ce panneau?»

    D'autres constatent que le panneau est politiquement incorrect.

    L'un des internautes est plus catégorique.

    «Combien de lynchages pensez-vous qu'il y a eu dans le comté de Harris, en Géorgie?»

    Toutefois, même ceux qui se réjouissent de l'idée «géniale» du chérif sont contraints de constater: avec son panneau, il proclame que son comté est «le plus politiquement incorrect dans le pays».

    Mike Jolley s'était déjà retrouvé dans une situation semblable. En 2015, il avait placé un panneau appelant à quitter le comté si quelqu'un se croyait offensé par les expressions «Joyeux Noël», «Dieu bénisse l'Amérique» et «Nous croyons en Dieu».

    Lire aussi:

    État du Colorado: plusieurs policiers blessés dans un «incident»
    Fusillade signalée dans le Maryland, aux USA, plusieurs victimes
    Douze détenus s’évadent d’une prison aux États-Unis
    Tags:
    politiquement correct, visiteurs, accueil, Georgia, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik