Société
URL courte
217
S'abonner

Une puissante tornade qui est passée sur la région de Taranaki (Nouvelle-Zélande) a détruit plusieurs maisons et plongé dans le noir 4.300 bâtiments. Quelque 12.000 personnes se sont retrouvées dans la zone de la tempête, dont Rick Field, un routier, qui a pratiquement traversé le centre de la colonne.

Plus de 13.000 éclairs ont été enregistrés en 24 heures au-dessus de la région de Taranaki (sud-ouest de l'île du Nord de Nouvelle-Zélande) dévastée par une puissante tornade. Le fléau naturel a détruit plusieurs maisons privées, tandis que 4.300 bâtiments sont restés sans électricité. Selon des données préliminaires, environ 12.000 personnes se sont retrouvées dans le secteur de cette tornade, dont le chauffeur Rick Field qui a pratiquement roulé dans le centre de la colonne.

«Il y a des arbres qui tombent, bon sang!… Je ne sais même pas où me réfugier. Je n'ai jamais été aussi effrayé dans ma vie», a avoué plus tard le chauffeur dans une interview accordé à NZ Herald.

Il a précisé que l'épreuve avait débuté comme un peu de vent et de pluie qui se sont rapidement intensifiés. Des arbres et des lignes électriques ont commencé à tomber sur la route, après quoi la visibilité est devenue pratiquement nulle.

«Quand les arbres ont commencé à être déracinés, j'ai pensé: "C'est fini." Je croyais que l'un d'eux allait s'abattre directement sur mon véhicule», a ajouté le chauffeur qui s'est retrouvé juste au centre de la colonne.

Heureusement que Rick Field s'en est sorti indemne, quoique un peu bouleversé. Son camion n'a pas été endommagé non plus, alors que de nombreux fermiers de la région ont perdu des vaches et des bâtiments auxiliaires.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Voiture de police incendiée à Mulhouse: la motivation des délinquants se dessine
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
vent, pluie, tornade, NZ Herald, Taranaki, Nouvelle-Zélande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook