Ecoutez Radio Sputnik
    Requin-baleine

    Le plus grand requin du monde entouré de nageurs dans une vidéo à couper le souffle

    CC BY-SA 2.5 / Zac Wolf / Whale shark Georgia aquarium
    Société
    URL courte
    2120

    Le long des côtes mexicaines de la Basse-Californie du Sud, un requin-baleine a été filmé en train de fendre les eaux juste au-dessous d'un groupe de vacanciers.

    Grâce à un caméraman passionné, Tarsicio Sañudo Suarez, une vidéo sans précédent a été réalisée: il a réussi à capter le déplacement du plus grand poisson du monde, le requin-baleine, en Basse-Californie du Sud (Mexique).

    Le squale s'est approché de nageurs et a poursuivi calmement son mouvement en leur compagnie, indique The Mirror. L'auteur de la vidéo est parvenu à filmer cette expérience peu habituelle à l'aide d'un drone.

    «Les requins-baleines sont calmes et inoffensifs pour les humains», a-t-il affirmé. «Ce jour-là [où la vidéo a été captée], j'ai aussi nagé avec eux et je les ai filmés sous l'eau avec une caméra GoPro.»

    Le requin-baleine, seule espèce de la famille des Rhincodontidae encore représentée, est considéré comme le plus grand poisson du monde. Il peut atteindre une vingtaine de mètres de long et peser jusqu'à 34 tonnes. Cet énorme habitant des profondeurs se nourrit principalement de plancton, d'algues et d'animaux microscopiques.

    En mars dernier, un gigantesque requin-baleine avec une immense mâchoire a nagé sous un bateau avec des touristes au large de la côte ouest de l'Australie. Le photographe Tom Cannon a réussi à prendre des clichés de ce moment rare.

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    requin-baleine, nageur, promenade, baignade, vidéo, natation, requins, Mexique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik