Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump avoue avoir passé une nuit à Moscou lors du concours Miss Univers 2013

    © Sputnik . Sergej Guneew
    Société
    URL courte
    10514

    Le Président américain a confirmé avoir passé une nuit à Moscou à la veille du concours Miss Univers 2013, déclarant à la chaîne CNN qu'il n'avait jamais affirmé le contraire.

    Donald Trump a avoué être resté une nuit dans la capitale russe la veille du concours Miss Univers en 2013. Dans une interview accordée à la chaîne CNN, il a souligné qu'il n'avait jamais dit le contraire.

    «Il [l'ex-directeur du FBI James Comey, ndlr] a manqué de précision dans ses mémos, il a écrit beaucoup de choses fausses. Par exemple, je suis venu en Russie pour un jour ou deux parce que je détenais la marque Miss Univers [de 1996 à 2014, concours organisé par Trump et la chaîne TV NBC, ndlr]. J'ai assisté au concours. Il dit que je n'y ai pas passé la nuit. Bien sûr que j'y suis resté», a indiqué Donald Trump.

    Il a affirmé qu'il n'avait jamais dit être «parti immédiatement».

    Les médias américains ont annoncé en début de semaine que Donald Trump avait menti en affirmant ne pas avoir passé la nuit à Moscou pendant le concours Miss Univers 2013 quand il s'était élevé contre les affirmations sur son comportement indécent dans la capitale russe. Bloomberg a d'ailleurs retrouvé des preuves de la présence de l'actuel Président à Moscou la nuit qui a précédé le concours.

    Selon la presse, Donald Trump a précédemment affirmé qu'il n'était pas resté en Russie pour la nuit.

    Lire aussi:

    Trump met fin à la guerre commerciale, le Canada reste méfiant
    Deux surveillants pénitentiaires poignardés dans une prison française, l’un gravement
    L’Iran contrôle les navires US au nord du détroit d’Ormuz, selon les Gardiens de la révolution
    Tags:
    comportement, Miss Univers 2013, NBC News, Bloomberg, FBI, James Comey, Donald Trump, Moscou, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik