Ecoutez Radio Sputnik
    Shinzo Abe

    Israël privé de «bon sens»? Le Web outré par le dessert servi à Abe dans une chaussure

    © REUTERS / Kim Kyung-hoon
    Société
    URL courte
    13262

    Lors d’un dîner officiel avec Shinzo Abe et Benjamin Netanyahu, un chef cuisinier israélien a servi, sans penser à mal, un dessert dans une chaussure en métal, ce qui est très mal vu dans la culture japonaise. Des utilisateurs des réseaux sociaux ont largement réagi à cette faute de goût involontaire.

    Porter des chaussures à l'intérieur d'une maison et, en particulier, pendant un repas est mal vu dans la culture japonaise. Mais il semble que personne n'ait averti le célèbre chef israélien Moshe Segev, qui a eu l'idée de servir un dessert au chocolat dans une chaussure en métal lors d'un dîner officiel qui réunissait le Premier ministre japonais Shinzo Abe et son homologue israélien, Benjamin Netanyahu, rapporte le portail d'actualités Global News. Les commentaires des internautes n'ont pas tardé à se multiplier.

    La plupart des utilisateurs de Twitter ont qualifié cette idée de «déplacée».

    ​«Le Premier ministre du Japon a été invité à un dîner officiel par Netanyahu. Est-ce que c'est moi ou semble-il culturellement maladroit de servir un dessert dans une… chaussure?»

    ​«Je ne peux pas croire que vous ayez mis des chaussures sur la table du le Premier ministre du Japon.»

    ​«Dans aucune culture on ne pose de chaussures sur la table d'un repas. Est-ce que les diplomates n'ont pas un minimum de bon sens?»

    «Délibérément ou pas, il est évident que c'était vexant pour le peuple japonais.»

    Les diplomates des deux pays se sont aussi prononcés à ce sujet.

    Ainsi, un diplomate israélien, qui a travaillé au Japon, a qualifié cette audace culinaire de «décision stupide et insensible», indique le journal The Jerusalem Post.

    «Il n'y a rien de plus méprisable dans la culture japonaise que les chaussures. Les Japonais ne portent de chaussures ni à la maison ni au bureau. Même le Premier ministre, les ministres et les députés ne portent pas de chaussures sur leur lieu de travail», a expliqué le diplomate.

    «Cela équivaut à servir du chocolat à des invités juifs dans un plat en forme de cochon», a-t-il fustigé.

    Un diplomate japonais a de son côté souligné que le fait de servir un plat dans une chaussure était en décalage avec les normes des repas universels, indépendamment de la nationalité.

    «Aucune culture ne pose de chaussures sur les tables. Qu'avait à l'esprit ce célèbre cuisinier Segev?», s'est indigné un autre diplomate, selon The Jerusalem Post.

    Toujours est-il que le Shinzo Abe a apprécié le repas et a même invité le cuisinier au Japon, précise le journal The Times of Israel.

    Lire aussi:

    Mauvaise blague? Le Premier ministre japonais a dû manger dans une chaussure en Israël
    Le journaliste qui a jeté ses chaussures contre Bush se lance en politique
    Une photo du porte-parole US en chaussures dépareillées agite la Toile
    Tags:
    dessert, diplomatie, insolite, Moshe Segev, Benjamin Netanyahu, Shinzo Abe, Israël, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik