Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Xi Jinping

    Et la personne la plus puissante dans le monde selon Forbes est…

    © AP Photo / Files
    Société
    URL courte
    233441

    Il y a près de 7,5 milliards d’êtres humains sur la planète Terre, mais ces 75 hommes et femmes font tourner la planète. Forbes désigne les 75 personnes les plus puissantes du monde pour l’année 2018.

    Selon le classement Forbes de 2018, la personne la plus puissante de notre planète est Xi Jinping, Secrétaire général du Parti communiste chinois. Le Congrès chinois a amendé la Constitution du pays en mars dernier, élargissant ainsi l'influence de Xi Jinping, y compris à l'échelle internationale.

    La deuxième place va à Vladimir Poutine, qui a récemment été réélu à la présidence de la Russie pour un quatrième mandat avec près de 77% des voix.

    Donald Trump s'est classé troisième en dépit des enquêtes et des rumeurs autour de la prétendue ingérence russe dans l'élection présidentielle aux États-Unis.

    La quatrième personne la plus puissante au monde est la chancelière allemande Angela Merkel, qui a remporté une élection âprement disputée en 2017 et a créé une «grande coalition» pour pouvoir former son gouvernement. Elle doit toutefois faire face aux «tempêtes» venant du Brexit et à un sentiment anti-immigration grandissant en Europe.

    Il y a 17 nouveaux noms sur la liste cette année, y compris Mohammed ben Salmane Al Saoud (8), le prince héritier d'Arabie Saoudite; Jerome H. Powell (11), président de la Réserve fédérale américaine; Darren Woods (34), PDG d'Exxon Mobil; Moon Jae-in (54), président de la Corée du Sud; et Robert Mueller (72), conseiller spécial du Département de la Justice des États-Unis.

    Lire aussi:

    Kim Jong-un effectue une deuxième visite en Chine
    Xi Jinping réélu à la tête du Parti communiste
    Xi Jinping «perd» sa délégation, Poutine plaisante
    Tags:
    Angela Merkel, Donald Trump, Xi Jinping, Vladimir Poutine, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik