Ecoutez Radio Sputnik
    Des restes de la ville de Mologa

    Mystère d’une «Atlantide russe»: les images sous-marines d’une ville sous les eaux

    © Sputnik . Youri Sharov
    Société
    URL courte
    3147

    Des plongeurs ont réussi à filmer des images rares de Mologa, ville souvent appelée l’«Atlantide soviétique», qui a été volontairement submergée à l’époque de la Seconde Guerre mondiale.

    Les participants d'une expédition russe de recherche ont filmé une partie inondée de la ville de Mologa, recouverte d'eau depuis plus de 70 ans.

    En 1941, la localité a été engloutie par le réservoir de Rybinsk lorsque Moscou s'est retrouvée en manque d'énergie et les autorités soviétiques ont pris la décision d'inonder complètement la zone afin de mettre en service une centrale hydroélectrique.

    À une profondeur de 10 mètres sous une couche de glace, les plongeurs ont trouvé une arcade bien conservée sur la rive droite du quai de la ville ainsi que l'arche centrale d'un ancien domaine de la noblesse russe.

    Il est prévu que la ville engloutie soit dans le futur complètement restaurée et réassemblée dans un musée virtuel à l'aide des technologies 3D.

    Fondée au XIIe siècle, la ville de Mologa a prospéré jusqu'en 1917 mais a été complètement détruite au début des années 1940 en raison de la création du réservoir de Rybinsk. Les eaux ont englouti environ 700 villages, 3 monastères et 140 églises. On prétend même que 294 habitants auraient préféré la mort au déménagement.

    Aujourd'hui, Mologa est l'incarnation de la tragédie, une ville fantôme qui à l'automne, surtout après un été sec, ressurgit des eaux pour montrer des paysages de destruction impressionnants et effrayants. Des restes de bâtiments et d'églises, ainsi que des pavés des trottoirs, permettent de deviner l'orientation des rues d'autrefois.

    Même si l'histoire des habitants qui auraient refusé de déménager ne correspond pas à la réalité, la construction des deux centrales hydroélectriques d'Ouglitch et de Rybinsk a été réalisée par un grand nombre de prisonniers de la colonie pénitentiaire de la Volga (Volgolag), dont 20 à 30 mourraient tous les jours, d'après le rapport d'un procureur.

    Il est à noter que la destruction de Mologa était un «moindre mal», le projet initial prévoyait en effet d'inonder Ouglitch et Rybinsk, ce qui est difficile à imaginer.

     

    Lire aussi:

    Le canal de Moscou au fil de l'histoire
    Les travaux de rénovation révèlent tout un pan de l’histoire moscovite
    La spectaculaire rupture d'un barrage en Colombie en vidéo
    Tags:
    eau, plongeurs, vidéo, ville, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik