Ecoutez Radio Sputnik
    Une femme

    Les régimes riches en protéines, ennemi ou ami du cœur?

    © Fotolia / Puhhha
    Société
    URL courte
    130

    Les régimes pro-protéines et anti-glucides ont gagné en popularité ces derniers temps, mais une étude conduite par des scientifiques finlandais a établi que les régimes riches en protéines pouvaient fortement augmenter le risque d'insuffisance cardiaque chez les hommes âgés.

    Une nouvelle étude menée par des chercheurs finlandais a révélé que tous les régimes impliquant une consommation excessive de protéines étaient associés à un risque accru de problèmes cardiaques.

    Parmi les hommes d'âge moyen et plus âgés, ceux qui mangeaient le plus de protéines animales et de produits laitiers encouraient un risque d'insuffisance cardiaque plus élevé, à hauteur de 49% contre 43%.

    Les hommes qui mangeaient le plus de protéines soit animal soit végétal avaient un risque d'insuffisance cardiaque augmenté d'un tiers. Quant à ceux qui mangeaient plus de protéines végétales, le risque augmentait de 17%.

    «Comme beaucoup de gens semblent prendre pour acquis les bienfaits des régimes riches en protéines, il est important de clarifier les risques et les avantages possibles de ces régimes», a déclaré Jyrki Virtanen, professeur adjoint d'épidémiologie nutritionnelle à l'Université de l'Est de la Finlande.

    L'insuffisance cardiaque signifie que le cœur est incapable de pomper suffisamment de sang pour maintenir les tissus et les organes en bonne santé, ce qui entraîne leur détérioration de plus en plus mauvaise et une mort prématurée.

    Le scientifique a déclaré que leur travail s'ajoutait à des études précédentes qui avaient montré que les protéines animales présentaient un risque pour la santé lorsqu'elles étaient consommées de manière excessive et augmentaient la probabilité de développer un diabète de type 2, et de mourir prématurément.

    Cependant, certaines études ont déjà montré que des suppléments d'acides aminés, les éléments constitutifs de plus grosses molécules protéiques, pouvaient aider à protéger le cœur.

    Alors que l'étude, publiée dans la revue scientifique Circulation, se concentrait sur quatre groupes de régimes, une analyse de différents types de protéines a révélé que seuls les œufs et les poissons n'augmentaient pas le risque d'insuffisance cardiaque.

    Certaines viandes, comme la viande rouge présente dans les saucisses et le bacon peuvent provoquer un risque accru d'insuffisance cardiaque.

    Au total, l'étude a examiné 2.441 hommes âgés de 42 à 60 ans et évalué leur alimentation et leur santé sur une période de 22 ans.

    «Comme c'est l'une des premières études sur le lien entre les protéines alimentaires et le risque d'insuffisance cardiaque, d'autres recherches sont nécessaires avant de savoir si la consommation de protéines peut être bénéfique dans la prévention de l'insuffisance cardiaque», explique l'un des auteurs de l'étude, Heli Virtanen.

    Lire aussi:

    Les produits à privilégier dans les assiettes pour vivre plus longtemps
    Des chercheurs révèlent un nouveau facteur de risque de l'insuffisance cardiaque
    Qu’est-ce qui se cache vraiment derrière notre obsession pour les protéines?
    Tags:
    protéines, viande, régime alimentaire, Finlande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik