Ecoutez Radio Sputnik
    Daria Nesterova

    «Je ne sais pas perdre»: elle tire des trams avec un sourire au visage (photos)

    © Sputnik . Daria Nesterova
    Société
    URL courte
    1162

    Visage d’ange et muscles d’acier, ce physique pour le moins atypique n’empêche pas Daria Nesterova de surprendre le public par... son talent pour soulever de gros poids et tirer des tramways. Cette véritable dame de fer raconte à Sputnik son chemin vers le succès dans le monde masculin du powerlifting et livre les secrets de sa force intérieure.

    Oui, la force athlétique est un sport masculin et difficile, avoue la championne du monde de powerlifting Daria Nesterova, 23 ans. Mais avec la même fermeté dans la voix, elle affirme à Sputnik: «Peu importe à combien de kilos j'échouerai, je resterai toujours forte, belle et féminine!».

    Habitante d'Almaty, au Kazakhstan, Daria est une vraie «dame de fer» de nos jours: outre un beau visage et une ligne séduisante, elle surprend le public par sa force! Récemment, elle a établi un record, en faisant bouger un tramway de 22 tonnes avec 55 passagers à son bord!

    • Daria Nesterova
      Daria Nesterova
      © Photo. Daria Nesterova
    • Daria Nesterova
      Daria Nesterova
      © Photo. Daria Nesterova
    • Daria Nesterova
      Daria Nesterova
      © Photo. Daria Nesterova
    1 / 3
    © Photo. Daria Nesterova
    Daria Nesterova

    «J'ai un tel caractère que je ne sais pas perdre! Après chaque départ et record, le travail est fait sur les erreurs commises, après quoi je dois devenir encore meilleure», déclare-t-elle dans une interview à Sputnik.

    Le chemin vers le record établi avec le tramway a commencé avec un simple véhicule tout-terrain Toyota FJ Cruiser, puis avec des voitures de plus en plus lourdes, raconte Daria. Avant de bouger un tramway bourré de passagers, l'athlète a établi son record personnel en avril, en tirant une Ford F-350 pesant 5,3 tonnes: «Et puis, soudainement et spontanément le tramway».

    Daria Nesterova
    © Photo. Daria Nesterova
    Daria Nesterova
    Daria Nesterova
    © Photo. Daria Nesterova
    Daria Nesterova

    Mais c'est comment, être une belle femme dans un sport où prédominent les hommes? Daria se dit être à l'aise car «c'est le genre de sport dans lequel il y a de l'adrénaline, du combat, du courage et le point le plus important, de l'ambiance». Avec mes camarades de la salle de sport, on est tous amicaux, raconte la femme, ajoutant qu'elle s'inspire beaucoup de son entraîneur, la légende de l'haltérophilie Alexey Sivokon.

    Daria Nesterova
    © Photo. Daria Nesterova
    Daria Nesterova

    «Je me dis toujours, peu importe à combien de kilos j'échouerai, je resterai toujours forte, belle et féminine! Cela dépend du type d'homme; si ce sont des hommes de mon environnement, alors ils ne sont pas surpris de quoi que ce soit! En général, la réaction change chez les hommes ivres et méfiants, alors oui, ça commence: "Beurk, tu es comme un homme! Mais tu es une fille!"», souligne Daria.

    Bien que Daria soit beaucoup plus forte que certains hommes, elle préfère souligner sa féminité dans et hors de salle d'entraînement!

     

    «Honnêtement, je ne dépends jamais de l'opinion des autres! Il n'y a pratiquement pas de secrets. Il suffit de faire attention, de se développer et de ne pas oublier que tu es d'abord une femme, et que tu es déjà forte physiquement et spirituellement! La femme doit rester une femme, peu importe ce qu'elle fait!»

    Lire aussi:

    La princesse de la lavande
    Quand une belle femme tire un tramway bourré de passagers (vidéo)
    Au-dessus du cercle polaire: cette Russie où l'aurore boréale détrône le Soleil (photos)
    Tags:
    powerlifting, belle, beauté, Almaty, Kazakhstan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik