Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme âgé

    Prolonger son espérance de vie en 6 secrets extraordinaires de centenaires

    CC BY 2.0 / Joopey / Hanging Around
    Société
    URL courte
    6152

    Sport, consommation de fruits et légumes, air frais? Non, ces centenaires choisissent leur propre méthode pour prolonger leur vie et elles ne sont pas vraiment conventionnelles. A vous de choisir de suivre ces conseils aussi efficaces que ridicules ou pas.

    Tout récemment, l'Américaine Helen Granier a fêté son 105e anniversaire et s'est elle-même étonnée d'avoir vécu une vie aussi longue. Voici quelques secrets de personnes extraordinaires qui vivent aux quatre coins du monde et qui sont parvenues — ou s'apprêtent — à franchir le seuil du siècle d'existence. Ils vont à contre-courant de la conception d'un mode de vie sain que nous nous faisons habituellement…

    Fêtes, cigarettes et jeux de hasard

    Le secret d'Helen Granier, habitante de Floride, consiste à ne pas brider ses envies. Cette mamie reconnaît n'avoir jamais pensé pouvoir vivre aussi longtemps, tout comme sa famille qui ne s'y attendait pas non plus.

    «Je buvais de la bière, fumais et tout ça. Je sortais toute la nuit, dansais, puis allais au travail», a-t-elle confié à la chaine WTSP.

    De plus, elle avoue beaucoup aimer les jeux de hasard. «Mon mari ne m'a jamais emmenée à Las Vegas, car il savait que j'adorais jouer, surtout aux machines à sous. Donc, je suis allée à Vegas après sa mort», a-t-elle raconté.

    L'Américaine a fêté son 105e anniversaire avec des amis proches dans la maison de retraite de luxe où elle vit depuis neuf ans.

    Consommation régulière de bière

    La centenaire britannique Doris Olive Netting croit avoir réussi à vivre longtemps grâce à une bière Guinness quotidienne. Originaire de Plymouth, dans le sud de l'Angleterre, elle prend chaque jour depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale un verre de bière brune, indique The Metro. Sa petite-fille assure que Doris continue à boire une petite bouteille tous les jours malgré les prescriptions des médecins.

    Pour son centenaire, le personnel de la maison de retraite où vit Doris a organisé toute une fête de la bière, tandis que les représentants de la marque Guinness ont envoyé à leur fidèle cliente plusieurs bouteilles de sa boisson préférée et des frites au goût de bière.

    Rosé, mais modérément

    L'Hexagone a aussi de qui être fier: de Marie-Louise Wirth, surnommée Marie-Lou. A l'âge de 100 ans, elle tient toujours le comptoir du café qu'elle a hérité de ses parents et y sert des bières.

    «J'ai tout fait à l'envers. Aucun fruit, aucun laitage. Et pas de sport, j'ai horreur de la marche. Et pourtant, avec tout ça, je n'ai que du bon cholestérol», a-t-elle affirmé, ajoutant qu'elle se permet chaque jour un petit verre de rosé. «Mais modérément», assure-t-elle tout de même.

    Au fil du temps, son tempérament n'a pas changé: «On naît avec son caractère. Dans le temps, je virais des clients qui élevaient trop la voix. J'aime bien discuter, mais faut pas m'embêter. Chez moi, il n'y a pas de milieu, j'aime ou j'aime pas! Et si vous n'êtes pas content, c'est le même prix.»

    Cheeseburgers

    A la veille de son 100e anniversaire, l'Américaine Dorothy Fletcher a confié quant à elle que sa longévité est apparemment due à son habitude de manger régulièrement chez McDonald.

    Presque tous les jours, cette femme se rend au fast-food et y arrive toujours idéalement manucurée et coiffée d'un chapeau raffiné avec une voilette. Dorothy assure qu'elle n'avait pas l'intention de vivre jusqu'à 100 ans et n'a pas suivi de règles spéciales. Chez McDo, elle préfère les cheeseburgers, les frites et les sodas.

    Travailler du matin au soir

    Cet agriculteur, comparativement jeune aux mamies dont nous venons de parler, est né en 1922 et ne partage pas leur attitude désinvolte quant à la longévité. Originaire d'Italie, Rick Pisaturo a été capturé par la coalition anti-hitlérienne lors de la Seconde Guerre mondiale, puis envoyé en Australie.

    Là, l'homme a commencé à travailler dans une ferme, «sept jours par semaine, de l'aube au crépuscule». Depuis lors, son emploi du temps est resté inchangé.

    «Parfois je travaille jusqu'à dix heures ou onze heures du soir», avoue-t-il. Le fermier continue de suivre l'exemple de son père, qui est mort à 101 ans et a travaillé jusqu'au dernier jour de sa vie.

    Vie de célibataire

    Un autre exemple qui tranche avec ceux de nos mamies centenaires: celui de la Britannique Madeline Dye qui explique le fait qu'elle a pu vivre jusqu'à 100 ans et encore plus (elle est née en 1912) parce qu'elle est restée célibataire toute sa vie. Elle affirme qu'elle n'a jamais eu de rendez-vous galant et est allée dans un pub pour la première fois à l'âge de 90 ans. De cette façon, elle a évité le stress associé au mariage et aux relations, est-elle persuadée.

    Elle a vécu seule dans sa maison jusqu'à l'âge de 103 ans et ensuite a été obligée d'embaucher une infirmière. Admirée par ses proches parce qu'elle marche encore sans canne, s'habille seule et communique énergiquement avec les gens, elle répond la même chose aux questions sur des histoires d'amour passées: «Je n'ai jamais eu ça, donc je suis toujours en vie», comme le rapporte sa nièce de 80 ans.

    Lire aussi:

    Une Américaine de 105 ans dévoile le secret de sa longévité…et ce n’est pas la vie saine
    Ce secret légèrement alcoolisé d’une femme de 103ans qui vous permet de vivre longtemps
    À la recherche de bière, un homme intimide des clients avec son… alligator (vidéo)
    Tags:
    vie, recette, secret, espérance de vie, vieillissement, vieillard, France, Italie, Australie, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik