Ecoutez Radio Sputnik
    Une femme saoudienne

    Voici comment une princesse saoudienne a fêté la fin de l’interdiction de conduire (vidéo)

    © AP Photo / Khalid Mohammed
    Société
    URL courte
    17407

    Au volant d’un 4x4, la princesse Reem, fille du milliardaire saoudien Walid bin Talal, a emmené son père faire un tour dans Riyad à l’occasion de la levée de l’interdiction de conduire pour les femmes en Arabie saoudite.

    Le tabou est tombé cette nuit en Arabie saoudite. En vigueur depuis des décennies, l'interdiction faite aux femmes de se mettre au volant a été levée ce dimanche, ouvrant la voie aux conductrices, émues et fières, à la possibilité de circuler dans Riyad et l'ensemble du pays.

    La princesse Reem, fille du milliardaire saoudien Walid bin Talal, a été parmi les premières à bénéficier de ce droit. Avec son père sur le siège passager, la femme s'est mise au volant sans attendre la levée du soleil pour faire un tour dans la capitale.

    «C'est une grande réussite», a commenté le père de la jeune femme, dans une vidéo postée sur Twitter où l'on voit Reem en train de conduire un 4x4 tandis que ses petites-filles applaudissaient sur la banquette arrière.

    Annoncé en septembre 2017, ce changement inspiré par le prince héritier Mohammed ben Salmane fait partie d'un vaste plan de modernisation du riche pays pétrolier. L'interdiction de conduire était devenue le symbole du statut inférieur des Saoudiennes, tant décrié à travers le monde.

    Lire aussi:

    Ce qu'a été la première journée au volant pour les femmes saoudiennes (photos/vidéos)
    À peine autorisées à se mettre au volant, les Saoudiennes pourront conduire des motos
    Ces droits que l’Arabie saoudite a accordés aux femmes et ce qu’il reste à faire
    Tags:
    femme, princesse, automobile, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik