Ecoutez Radio Sputnik
    Hôtesses de l'air

    L’astuce des compagnies aériennes pour vendre leurs billets plus cher

    © Sputnik . Evgenya Novozhenina
    Société
    URL courte
    3023

    Des experts du service en ligne britannique Which? ont découvert le stratagème de certaines compagnies aériennes, qui gonfleraient les prix des billets d’avions en cas de réservation via un smartphone, la différence de prix pouvant parfois dépasser des dizaines d’euros.

    Certaines compagnies aériennes facturent un supplément quand leurs clients réservent leurs billets avec leur téléphone portable, c'est en tout cas ce que révèlent des spécialistes du service en ligne britannique Which? à l'issue de leur enquête.

    Ainsi, la compagnie Tui ajouterait un supplément de 20£ (environ 23 euros) pour les vols qui ne sont pas réservés directement sur leurs sites internet mais via une application de smartphone.  Quant à Easyjet, ils ajouteraient 15£ (soit 17 euros) au total, 10£ (11 euros) pour British Airways. Comme nous l'a confirmé la compagnie Ryanair, des frais pareils concernent uniquement les réservations par téléphone.

    Et pour les sociétés qui affichent les prix plus alléchants lors d'une réservation en ligne, elles introduisent souvent des frais de commissions venant s'ajouter au dernier moment au coût final du billet.

    Les services de presse des transporteurs aériens en question se sont expliqués en justifiant que l'introduction de prix plus élevés pour les réservations de billet via leur application smartphone découlait de coûts administratifs supplémentaires. En conclusion, pour éviter toute mauvaise surprise ils ont finalement conseillé aux utilisateurs d'effectuer leurs réservations directement sur la version web de leur boutique en ligne.

    Lire aussi:

    Vols interdits en Europe: un désaccord sur le Brexit aura des conséquences
    La deuxième phase de vente des billets pour les matchs du Mondial 2018 démarre
    Le Brexit contraint easyJet à créer une nouvelle compagnie aérienne
    Tags:
    billet, voyages, prix, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik