Société
URL courte
5180
S'abonner

L'histoire s'est passée il y a quelques jours au Brésil. Un petit chien a basculé dans le vide depuis un balcon du huitième étage. Il n'avait qu'une chance sur mille de rester en vie. Et cette chance était au rendez-vous, en la personne de Joao Augusto, un passant qui n'a pas hésité à attraper le pauvre animal.

C'est une histoire où tout est bien qui finit bien. Il y a plusieurs jours, un petit chien est tombé depuis le balcon du huitième étage d'un immeuble dans la ville brésilienne de Ribeirao Preto. Le petit animal semblait être voué à une mort imminente. Mais la chance lui a souri: un passant, Joao Augusto, a entendu ses aboiements et a instantanément pris la décision d'attraper le pauvre animal.

C'est un vrai miracle que le jeune homme ait réussi dans sa périlleuse entreprise. Et s'il n'a pas pu le recevoir dans ses bras, il a amorti la chute du canidé. À tel point que l'instant suivant il a bondi sur ses pattes et a quitté immédiatement les lieux. Le sauveteur est tombé lui aussi parce que, comme il l'a indiqué plus tard, garder l'équilibre en essayant d'attraper un chien se déplaçant à la vitesse d'une balle est pratiquement impossible.

L'incident n'a pas fait de victimes. Le chien est sain et sauf, tout comme son sauveteur qui n'a même constaté aucun bleu.

Le cas n'est pas unique. En avril dernier, un chien est littéralement tombé du ciel pour atterrir sur la tête d'une jeune femme dans une rue de Guangzhou, en Chine. Le choc a été violent et la femme s'est écroulée.

Elle a été hospitalisée et les médecins ont diagnostiqué une commotion cérébrale. Pour ce qui est du chien, s'il était tombé à même le sol, il n'est pas certain qu'il aurait pu survivre à cette violente chute.

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Tags:
chiens, chute, jeune homme, passants, sauvetage, Guangzhou, Chine, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook