Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme obèse

    Mincir ou ne pas mincir? La question qui taraude les policiers indiens

    CC BY 2.0 / Tony Alter
    Société
    URL courte
    0 10

    Une unité de police indienne a demandé à ses agents de perdre du poids, faute de quoi ils se verront suspendus de leurs fonctions pour une période indéfinie. En cause: un taux d’obésité jugé trop élevé parmi les policiers.

    Le chef de la réserve de la police de d'État indien du Karnataka (KSRP), Bhaskar Rao, s'est dit préoccupé par le nombre croissant d'agents obèses parmi ses employés et a menacé de suspendre provisoirement de leurs fonctions tous ceux qui ne parviendraient pas à résoudre ce problème, relate la chaîne britannique BBC.

    M.Rao a indiqué avoir pris cette décision après que plus de 100 officiers sont morts au cours des 18 derniers mois en raison de maladies liées directement à leur mode de vie. En fait, le KSRP, qui compte 14.000 employés, est souvent appelé à assurer la sécurité des grands événements et à gérer des situations d'urgence telles que les émeutes et les débordements violents.

    Les officiers supérieurs du KSRP ont été invités à identifier les policiers obèses, et à leur indiquer une routine d'exercice pour les aider à perdre du poids.

    D'ailleurs, il n'est pas rare de voir des policiers indiens lutter contre les problèmes de poids.

    «Au cours des 18 derniers mois, 153 de nos hommes sont morts, dont 24 sont morts dans des accidents de la route et 9 se sont donnés la mort, les autres étant morts de maladies liées à leur mode de vie, telles que des problèmes cardiaques et le diabète», a expliqué M.Rao.

    Il a ajouté que les officiers mangeaient principalement de la nourriture frite à base de riz, fumaient, buvaient et ne faisaient pas d'exercice. Les commandants de peloton «ont été chargés de surveiller régulièrement l'indice de masse corporelle (IMC) de chaque policier», a-t-il relevé.

    Ainsi, le KSRP a commencé à leur offrir des cours de natation, de yoga et d'autres activités sportives.

    «Certes, leur régime d'exercice est élaboré en fonction de leur examen médical et les activités sont choisies par le médecin», a conclu M.Rao.

    Lire aussi:

    Hâte-toi lentement: une astuce pour perdre du poids
    L'homme qui a une femme obèse risque lui aussi d’être atteint d'obésité
    Un effet positif de l'obésité dévoilé
    Tags:
    obésité, police, KSRP, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik