Société
URL courte
252
S'abonner

Après de longues années de recherches, un photographe de la région de Kaliningrad, à l’ouest de la Russie, a réalisé son rêve professionnel et a réussi à réaliser, à l’aide d’un drone, des cadres d’un élan femelle. Pourtant, le cervidé a clairement fait savoir que le drone le dérangeait dans son intimité.

Le photographe russe Denis a publié sur sa page Facebook une vidéo qui montre un élan femelle qui essaie de sauter et d'abattre le drone qui la filmait.

«J'ai aspiré à cette rencontre pendant plusieurs années. J'ai fait de nombreux vols exposant mon équipement aux risques et, finalement, elle a eu lieu dans un endroit fangeux, difficile à atteindre aux alentours de Slavsk: c'était une femelle d'élan sublime aux grands cils!»

Slavsk se trouve non loin de la ville russe de Kaliningrad.

Dans sa publication, le photographe a précisé qu'il s'agissait du tout premier tournage d'un élan l'aide d'un drone. Et de poursuivre:

«D'après la réaction de l'élan femelle, le drone lui a plu et elle a décidé de faire preuve d'initiative afin d'être la première à faire connaissance.»

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
drone, animaux, élan, Kaliningrad, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook