Ecoutez Radio Sputnik
    Une pomme

    Le secret des avocats et les mythes sur les pommes: comment faut-il manger les fruits

    CC0 / Alexas_Fotos / Apple
    Société
    URL courte
    391

    L'utilité des fruits n'est pas à prouver, mais même avec cette nourriture il faut être prudent, mettent en garde les experts interrogés. Ces derniers ont expliqué pourquoi certaines personnes devaient éviter les avocats et le raisin, et quels mythes sur les pommes devaient être oubliés.

    Mangez le matin, pas le soir

    La diététicienne Elena Tchedia, maître de conférences à la chaire de diététique et de nutrition à l'Académie russe de médecine, explique qu'il vaut mieux consommer des fruits pendant la première moitié de la journée, parce que c'est la principale source de glucides dangereux pour la ligne.

    «Il est préconisé de consommer des glucides pendant la première moitié de la journée pour que le soir le niveau de sucre dans le sang et le niveau d'insuline dans le sang ne soient pas élevés, parce que plus il y a de sucre dans le sang, plus il y d'insuline dans le sang, pire c'est pour les malades ayant du surpoids, parce que l'insuline contribue à la synthèse de graisse et ralentit sa décomposition», explique-t-elle.

    La diététicienne a rappelé qu'il était recommandé de consommer le dernier repas de la journée au moins quatre heures avant le sommeil — cela concerne tous les produits, qui plus est les fruits riches en glucides.

    «Il ne faut pas manger des pommes avant de dormir, il vaut mieux boire un vers de lait ou de lait fermenté pour qu'au moment de se coucher le niveau de sucre et d'insuline dans le sang soit bas… Si c'était le cas, toute la nuit la désintégration de la graisse prévaudrait sur la synthèse, l'individu maigrirait la nuit. Alors que si le niveau d'insuline dans le sang était élevé, l'individu grossirait pendant la nuit», déclare Elena Tchedia.

    «En fait, il vaut mieux consommer les fruits comme collation — entre le petit déjeuner et le déjeuner ou entre le déjeuner et le dîner», ajoute-t-elle.

    Les fruits en cas d'obésité

    Elena Tchedia a noté que pour les gens sains tous les fruits et légumes étaient très bénéfiques — c'est la principale source de fibre qui est cruciale. Mais s'il existe des problèmes de santé, il vaut mieux limiter les produits contenant beaucoup de glucides facilement assimilables, comme le raisin.

    «Quand une personne essaie de perdre du poids, cela ne signifie pas qu'il ne doit pas manger de raisin — il peut, mais dans des quantités limitées. Tout comme il faut limiter les pêches, les melons, les bananes et les figues si vous êtes prédisposés à l'obésité», indique la spécialiste.

    Elena Tchedia a également attiré l'attention sur les avocats. «C'est un bon fruit et sa graisse végétale ne contient pratiquement pas de cholestérol, mais il y a beaucoup de graisse en fonction de la sorte — entre 17 et 40% de graisse. C'est pourquoi il faut savoir comment nous influençons la valeur énergétique de la diète quand nous consommons des avocats — nous augmentons l'apport calorifique», déclare l'experte.

    «Si une personne cherche à perdre du poids, il faut être très prudent avec l'avocat et en consommer très rarement», souligne-t-elle.

    Elena Tchedia note que même les pommes ne sont pas correctement perçues par certains. «Les gens pensent que les pommes acides contiennent peu de glucides, alors que les pommes sucrés contiennent beaucoup de glucides et de calories. C'est faux. Le goût, sucré ou acide, dépend de la quantité d'acides organiques», explique le médecin.

    «Pour les malades avec l'obésité le fait que la pomme soit sucrée ou acide n'a aucune importance, tandis que c'est crucial pour les gens atteints de maladies de l'estomac, du duodénum quand nous essayons de réduire l'acidité de la diète. Evidemment, les pommes acides ne conviennent pas pour eux, il vaut mieux consommer des pommes sucrées», ajoute l'experte.

    Les acides de fruits

    La gastroentérologue Leila Bolattchieva pense également qu'il ne faut pas tirer un trait sur les fruits même en cas de sérieux problèmes.

    «Si l'individu a entre 20 et 30 ans, c'est très simple de lui dire qu'il est interdit de consommer tel ou tel produit. Et comment doit-il vivre? Ensuite sur fond de diète stricte — des yeux flous et des dépressions permanentes», dit-elle.

    Par ailleurs, l'experte suggère aux personnes atteintes de maladies du tube gastro-intestinal de choisir les fruits avec une faible teneur en acides de fruits.

    «Par exemple, le bigarreau est plus doux, la cerise est plus agressive, la mirabelle et le grenat sont également plus agressifs», explique l'experte.

    L'ulcère, les processus érosifs, la gastrite et les maladies pancréatiques font partie des principales maladies quand il faut être prudents avec tous les fruits. C'est pourquoi, selon elle, le foie, le système biliaire et l'intestin ne réagissent pas aux fruits.

    «L'intestin paye pour les problèmes supérieurs: si un individu a la diarrhée après une grande quantité de fruits ou de légumes, soit elle est infectieuse, soit l'organe supérieur n'a pas rempli son rôle», déclare-elle.

    D'après Leila Bolattchieva, le fruit le plus neutre est la banane: elle contient des microéléments et elle s'assimile bien quelle que soit la maladie. Les abricots sont également les moins agressifs pour l'estomac.

    «L'agressivité des fruits peut être déterminée par le goût: plus le goût des fruits est fort, plus il faut être prudent avec lui», explique l'experte.

    Leila Bolattchieva a également noté que quand un individu avait des problèmes de santé, il valait mieux consommer tout fruit après une nourriture neutre. «Par exemple, même les fruits agressifs après du pain avec du thé n'auraient pas autant de conséquences qu'à jeun», affirme-t-elle.

    Et d'ajouter qu'un médecin pourrait aider à trouver des médicaments à avoir dans sa trousse à pharmacie au cas où il la norme n'a pas été respectée.

    «Aujourd'hui il faut manger les fruits qui sont de saison. Si en juin des abricots sont en vente, il vaut mieux ne pas en consommer parce qu'à notre époque il est possible d'accélérer le processus de véraison avec des produits très toxiques», avertit la gastroentérologue.

    Et de conclure que les fraises, les framboises et les fraises des bois étaient souvent de puissants allergènes, c'est pourquoi il fallait les manger prudemment, notamment pour les enfants.

    Lire aussi:

    Les fruits de mer auraient-ils un impact sur notre sexualité?
    La liste des produits les plus nocifs pour le système cardio-vasculaire révélée
    Ces aliments sont les plus efficaces pour lutter contre la dépression
    Tags:
    consommation, avocat, pommes, fruits
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik