Société
URL courte
152718
S'abonner

Un défilé de mannequins uniquement vêtues d’un ruban adhésif «stratégiquement placé» recouvrant leurs parties les plus intimes a été solennellement présenté à un public trié sur le volet par le photographe Joel Alvarez dans le cadre de son Black Tape Project. Les gardiens des bonnes mœurs se disent outrés.

Le designer et photographe Joel Alvarez a laissé défiler lors de la Miami Swim Week des mannequins dont les bikinis ne comprenaient que des bouts de ruban adhésif stratégiquement ajustés, relate le tabloïde The Mirror.

Ces «maillots de bain» aux couleurs vives ont été créés dans le cadre du Black Tape Project, lancé en 2008.

De son propre aveu, le designer est parvenu à l'idée de créer cette collection après qu'un mannequin lui a demandé une séance photo nu artistique.

«C'est là que j'ai eu un déclic», a confié le photographe au journal The Daily Mail.

Il a d'abord présenté son «concept» dans les boîtes de nuit de Miami avant d'emmener ses mannequins en France, en Norvège et au Canada. 

Lire aussi:

Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Possible deuxième vague de Covid-19: «Il faut cesser d’accuser la population»
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
Tags:
bikini, mannequins, défilé, Miami
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook