Ecoutez Radio Sputnik
    Canet-en-Roussillon

    Ces dangers cachés du coup de chaleur et de l’insolation

    © AFP 2018 RAYMOND ROIG
    Société
    URL courte
    Irina Tarassova
    0 70

    L’été bat son plein. Des épisodes de canicule sont enregistrés dans plusieurs coins du monde menaçant les populations de coups d’hyperthermie. Dans une interview accordée à Sputnik Guerman Pyatov, chirurgien, chercheur à l’Institut de médecine d’urgence Sklifossovski, a révélé les conséquences de ce problème et a prodigué ses conseils.

    Fièvre, perte de connaissance, nausée… Les gens sont souvent exposés à ces problèmes pendant l'été, la saison des coups de chaleur et desinsolations. Guerman Pyatov, chirurgien, chercheur à l'Institut de la médecine d'urgence Sklifossovski, a expliqué à Sputnik à quels dangers est exposé l'organisme lors de cette période et comment y réagir vite et bien.

    «Lors d'une insolation, ce sont le cerveau et le système nerveux central qui souffrent avant tout. En outre, des perturbations du rythme cardiaque sont aussi possibles. En cas de choc thermique, tous les organes et systèmes souffrent, car l'organisme tout entier subit un choc à cause de l'hyperthermie, de la déshydration et de la perte d'électrolytes. Autrement dit, avec un choc thermique dans des cas graves, nous pouvons observer tableau clinique semblable à ceux de l'accident vasculaire cérébral, de l' infarctus du myocarde, de la détresse respiratoire et rénale», indique M. Pyatov.

    Selon lui, en cas de léger coup d'hyperthermie et d'une aide opportune, la personne peut se rétablir assez vite. Alors que dans les cas plus graves, les conséquences peuvent être néfastes: une personne peut rester handicapée ou même mourir. Les excès de nourriture et de boissons alcoolisées augmentent le risque.

    Le traitement du coup de chaleur doit être le plus rapide possible. Il repose sur l'abaissement de la température corporelle de la victime et sur sa réhydratation.

    «La victime doit être placée dans un endroit frais dans l'ombre, il faut l ‘hydrater, on peut humidifier sa peau et sa tête avec de l'eau, mais une forte immersion dans de l'eau très froide n'est pas recommandée. Et, bien sûr, il faut consulter un médecin», conseille Guerman Pyatov.

    Alors que faut-il faire pour éviter un coup de chaleur et l'insolation. Selon l'expert, il y a quelques règles obligatoires:

    «Pendant la canicule, il vaut mieux se trouver dans un parc, près des étangs, à l'ombre. Il est nécessaire de porter des vêtements et des coiffes légères, d'éviter les exercices musculaires, de trop manger et de boire de l'alcool. Il faut boire de l'eau plus que d'habitude, quand il fait plus frais. Si une personne est forcée de rester à la maison, dans un appartement, et qu'il n'y a pas la climatisation, alors il est nécessaire de créer un "courant d'air", c'est-à-dire une ventilation intensive des locaux, en ouvrant des fenêtres de différents côtés. La température dans la pièce peut être réduite, en pulvérisant de l'eau de l'arroseur. On peut prendre plus souvent une douche ou pendant les grandes chaleurs prendre un bain avec de l'eau fraîche».

    Lire aussi:

    Quelques astuces pratiques pour protéger son véhicule et les passagers de la canicule
    Les moyens inattendus pour se rafraîchir pendant la canicule
    Hypothermie: une médecin fournit des détails qui font froid dans le dos
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik