Ecoutez Radio Sputnik
    Momie

    Les internautes veulent goûter au liquide d’un mystérieux sarcophage noir trouvé en Egypte

    CC0 / ESD-SS
    Société
    URL courte
    0 116

    Une pétition a été lancée par les internautes sur le site change.org demandant d’autoriser tous les volontaires à goûter au liquide rougeâtre d’un mystérieux sarcophage noir, découvert récemment en Egypte.

    De nombreux internautes soutiennent une pétition lancée sur le site change.org par une Britannique. Par cette initiative, les internautes demandent la possibilité pour tous les volontaires de goûter au liquide rougeâtre d'un sarcophage en granit noir, découvert récemment en Egypte.

    Innes Mck, auteur de la pétition, a proposé de fabriquer à partir du liquide un cocktail énergisant et de l'offrir à tous ceux qui le souhaitent.

    À l'heure actuelle, l'initiative a été soutenue par plus de 10.370 personnes.

    Des objets mystérieux ont été découverts par des égyptologues dans un sarcophage en granit noir datant de l'ère ptolémaïque mis au jour il y a quelques semaines dans la ville d'Alexandrie, selon Mostafa Waziri, chef du Conseil suprême des antiquités égyptiennes (SCA). Trois momies, considérablement endommagées, ont été ainsi déposées à l'intérieur de ce sarcophage.

    Le tombeau a été découvert suite à l'installation de capteurs sur un terrain privé dans le quartier de Sidi Gaber, à Alexandrie. Outre le sarcophage, le buste en albâtre d'un homme, qui pourrait être le propriétaire de la tombe, a également été retrouvé à l'intérieur. En Égypte, la loi prévoit des fouilles archéologiques pour tout terrain avant que son propriétaire ne puisse y poser les fondations d'une nouvelle construction.

    Lire aussi:

    Le mystère d’un sarcophage en granit noir découvert en Égypte élucidé
    Des chercheurs établissent qui reposait dans le sarcophage de granit noir d’Alexandrie
    Un mystérieux sarcophage en granit retrouvé en Égypte (photos)
    Tags:
    science, pétition, internautes, sarcophage, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik