Société
URL courte
567
S'abonner

La fermeture temporaire d’une place de Long Island, à cause d’un requin, a complété samedi la série d’apparitions de ces animaux sur la côte est des États-Unis.

Le 21 juillet, des zones de baignade ont été temporairement fermées dans le parc d'État de Robert Moses (Robert Moses State Park), près de New York, après qu'un pêcher a attrapé un requin de près d'un mètre de long, annonce The New York Post.

Le poisson dangereux a été découvert vers 11h15, heure locale. Il s'agissait d'un requin-taureau. Les baigneurs ont dû sortir de l'eau. Les secouristes n'ont pas trouvé d'autres requins et, une heure plus tard, les nageurs sont revenus dans l'eau.

Ce n'est pas la première apparition de ce prédateur des mers au large de l'État de New York. Le 19 juillet, deux requins de 1,22 et 2,44 mètres ont été pêchés sur une plage de l'île de Fire Island.

Puis, ils ont été relâchés.

​Tous ces requins ont été attrapés après l'incident, qui s'est déroulé le 18 juillet, durant lequel deux enfants de 12 et 13 ans ont été mordus à un intervalle de quelques minutes par ces poissons dans deux différentes plages de Fire Island.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Un rapport remis par le Pr Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
L'Algérie va attaquer France 24 en justice pour des «propos haineux» et convoque l'ambassadeur de France
Tags:
enfants, plage, poisson, pêcheur, requins, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook