Ecoutez Radio Sputnik
    Meghan Markle

    Ne le dites pas à la reine: la future belle-sœur de Meghan Markle arrêtée pour violence

    © AP Photo / Jordan Strauss
    Société
    URL courte
    302

    Non seulement la vie de la duchesse de Sussex capte l’attention des médias, mais dans leur viseur se trouvent aussi tous les membres de sa famille. Darlene Blount, fiancée du demi-frère de Meghan Markle, a été arrêtée pour violence domestique. Et ce n’est pas la première fois… pour cette année.

    Décidément, Meghan Markle doit en avoir assez des frasques de sa famille paternelle. Après les révélations de son père et de sa demi-sœur, le dernier scandale concerne sa future belle-sœur Darlene Blount, 37 ans, qui a été arrêtée pour une agression domestique, écrit The Daily Mail.

    La fiancée de son demi-frère Thomas Markle, 51 ans, Darlene Blount vient de se faire arrêter pour violence domestique pour la deuxième fois cette année.

    «Hier soir [20 juillet], un appel pour violences conjugales a été passé à la police», a confié une source au journal.

    Darlene a été libérée sous caution après avoir passé une nuit dans la prison de Josephine County. Elle a été accusée d'agression au quatrième degré, ce qui signifie qu'elle risque un emprisonnement d'un an et une amende de 6.250 dollars. De plus, l'accusé d'une agression au quatrième degré doit payer une compensation à la personne attaquée qui couvrira les frais médicaux.

    On en sait peu sur les détails de l'incident, mais ce n'est pas la première fois que Darlene Blount est arrêtée pour suspicion de violence domestique.

    Au début de l'année, elle avait déjà été interpellée après avoir agressé son fiancé. Selon les informations obtenues par TMZ, à la veille du Nouvel An, elle a appelé le numéro d'urgence et a assuré à l'opérateur que son fiancé agissait étrangement et se frappait. Elle a également indiqué qu'il avait bu de l'alcool et fait une crise de jalousie, soupçonnant que Darlene voulait le tromper avec l'homme qu'elle avait rencontré dans un bar local.

    Cependant, les agents de police qui sont arrivés au domicile du couple n'ont pas cru à l'histoire de Darlene et l'ont arrêtée. La femme a passé deux nuits en prison, mais le procureur a décidé de ne pas engager de poursuites et elle a été libérée.

    Lire aussi:

    Les USA, inciteraient-ils la Russie et la Chine à un conflit spatial?
    Il embauche 200 figurants pour jouer le rôle de ses amis à son mariage
    «Ce serait plus facile si j’étais mort»: le père de Meghan Markle rompt le silence
    Tags:
    violence domestique, Meghan Markle, Royaume-Uni, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik