Société
URL courte
2337
S'abonner

Les angoissés des voyages en avion se sont posés mille fois la question: pourquoi doit-on subir la vue du décollage et de l’atterrissage en laissant les volets des hublots ouverts? Est-ce pour observer le réacteur qui prend feu ou bien pour admirer la vue à vol d’oiseau? Et bien non, rien de tout cela et voici l’explication.

Même si l'avion reste le moyen de transport le plus sûr, un accident peut toujours survenir au moment le plus inattendu tandis que la plupart de situations d'urgence arrivent lors du décollage ou de l'atterrissage. Interrogé par des médias russes, Peter Frenz, informaticien et mécanicien de la compagnie aérienne Lufthansa, explique pourquoi il est systématiquement demandé de garder les volets des hublots ouverts.

Selon lui, si un problème arrive à bord de l'avion, le pilote doit faire tout son possible pour assurer la sécurité des passagers en effectuant ainsi un atterrissage d'urgence. Cet atterrissage peut être assez brutal car l'avion devra se poser sur n'importe quel terrain approprié. Pour la sécurité des voyageurs, les pilotes ainsi que le personnel de bord doivent veiller attentivement à tout ce qui se passe à l'extérieur. Il est donc impossible de le faire si les volets restent fermés.

De plus, en cas de problème qui nécessite de l'aide des pompiers, ces derniers pourront voir plus facilement ce qui se passe à l'intérieur de l'appareil.
Puis, avant d'ouvrir les portes, les pilotes ainsi que les membres de l'équipage doivent s'assurer qu'il n'y a pas de danger qui les attend au sol, comme par exemple des groupes terroristes.

Par ailleurs, selon M.Frenz, il existe une autre raison, bien plus logique. Les yeux doivent s'habituer à la lumière naturelle pour pouvoir s'orienter plus facilement. De plus, un volet ouvert permet de voir le moment de l'atterrissage, ce qui rassure ceux qui ont peur en avion.

Lire aussi:

Bygmalion: Sarkozy nie toute «intention» de fraude ou négligence
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Tags:
hublot, avion, vol, voyages, sécurité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook