Ecoutez Radio Sputnik
    Cinq mythes sur la nutrition saine

    Alcool, café, fruits et légumes: cinq mythes sur la nutrition saine

    CC0 / Pixabay/JESHOOTScom
    Société
    URL courte
    3211

    Selon une idée reçue, la nutrition saine est une chose compliquée, coûteuse et pas toujours de bon goût. Cependant, les chercheurs revoient les fondements de la nutrition équilibrée et réhabilitent certains aliments jugés auparavant néfastes.

    Pourquoi le café n'est plus cancérogène et pourquoi les graisses sont un élément indispensable d'un régime sain? Explications.

    Pas d'alcool!

    Vin
    © Sputnik .

    L'alimentation saine, l'activité physique et le refus absolu de consommer de l'alcool réduisent le risque de cancer du sein chez les femmes et de la prostate chez les hommes, affirment les chercheurs français. Selon les chercheurs de l'Institut américain de recherches sur le cancer, qui ont mis au point un système nutritif spécial pour prévenir les maladies oncologiques, les boissons alcoolisées n'ont pas leur place dans un régime alimentaire sain.

    Cependant, les spécialistes de l'université polytechnique de Virginie ne sont pas du tout d'accord avec les conclusions de leurs confrères. Ils ont montré que le resvératrol — une substance contenue dans la peau du raisin et donc dans le vin — était bénéfique pour le cerveau en ralentissant son vieillissement.

    De plus, la consommation modérée du vin protège le cerveau contre le développement des inflammations et aide ses cellules à se débarrasser des toxines. La bière, en quantité très modérée évidemment, réduit le risque de maladies cardio-vasculaires parce qu'elle normalise le taux de cholestérol dans le sang.

    Frais vs congelés

    Tout régime alimentaire équilibré doit inclure des fruits et légumes. On estime qu'il faut opter pour des produits frais et non congelés, car dans ce cas ils perdent leurs bienfaits. Mais les chercheurs américains ont établi que les fruits et légumes congelés contenaient davantage de vitamines et de substances bénéfiques que les fruits et légumes qui sont vendus en tant que frais dans les magasins. Après seulement cinq jours au réfrigérateur les légumes contiennent moins de vitamine A que les légumes congelés.

    légumes
    CC0 / Pixabay/RitaE

    Les scientifiques de l'université de Californie sont plus prudents dans leurs estimations. Certains légumes (brocolis, carottes, maïs, fèves) conservent effectivement une fois congelés certaines substances utiles — par exemple, la riboflavine (vitamine B2) participant à la formation d'érythrocytes et l'acide ascorbique nécessaire pour le bon fonctionnement du tissu osseux et conjonctif. Mais le contenu en bêta-carotène (provitamine de la vitamine A) se réduit significativement dans de nombreux aliments lors de la congélation.

    Les jus pressés sont-ils bons à la santé?

    Les jus constituent une partie importante de l'alimentation saine car ils contiennent de nombreux éléments utiles et de vitamines. Il existe même des régimes qui préconisent de boire pendant quelques jours seulement des jus en se privant de tout le reste. Néanmoins, les chercheurs de l'université de Princeton mettent en garde: la consommation de jus de fruit à jeun affecte négativement la microflore de l'intestin.

    Du jus de tomate
    CC0 / Pixabay

    Les expériences sur les souris ont révélé que l'intestin grêle ne pouvait pas décomposer le fructose: il arrive directement dans le gros intestin et inflige de sérieux dégâts aux microorganismes incapables de digérer les glucides.

    Les chercheurs conseillent de boire des jus pressés dans des quantités réduites et seulement après le repas. Mais même cela risque d'avoir des conséquences désagréables. D'après les scientifiques australiens, une consommation régulière de jus de fruit accroît significativement la pression systolique aortique centrale, ce qui augmente le risque de contraction de maladies cardio-vasculaires.

    Les mythes sur la nourriture grasse

    De nombreux régimes de nutrition saine préconisent de limiter la nourriture grasse. Mais un groupe de chercheurs internationaux a conclu que les graisses n'étaient pas seulement inoffensives, mais qu'elles étaient même bénéfiques. En comparant les indicateurs de santé de plus de 135.000 personnes dans 18 pays les spécialistes ont découvert que le manque de graisses dans le régime alimentaire faisait augmenter le risque de développement de maladies cardio-vasculaires.

    Une autre recherche menée auprès de 50.000 femmes n'a pas permis d'établir un lien entre le taux de graisses dans le régime alimentaire et le développement du cancer du sein, du cancer du gros intestin ou de maladies cardio-vasculaires. De plus, les sujets qui limitaient pendant huit ans la consommation de nourriture grasse ne perdaient pratiquement pas de poids.

    Le café et le cancer

    Un régime alimentaire sain implique souvent l'abstention du café. Il doit cette mauvaise réputation au fait qu'en 1991 le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), un organe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a classé le café dans la catégorie des cancérogènes 2B. Les spécialistes estimaient que la consommation régulière de cette boisson aromatisée pouvait provoquer le cancer de la vessie.

    En 2016, les experts du CIRC ont levé leurs accusations contre le café en expliquant que les données scientifiques sur les liens entre la caféine et le risque de contracter des tumeurs cancéreuses étaient insuffisantes. De plus, les récentes recherches montrent qu'une tasse de café par jour est bénéfique pour la santé en réduisant le risque de cancer et de maladies cardio-vasculaires. Et six tasses de café quotidiennes réduisent la probabilité d'une mort prématurée de 16%.

    Lire aussi:

    Commencer la journée avec une tasse de café? Encore un argument pour!
    Le danger inattendu des jus de fruits révélé
    Des scientifiques prouvent que certains compléments alimentaires sont inutiles
    Tags:
    caféine, nutrition, jus de fruit, fruits, légumes, alimentation, chercheurs, santé, café, alcool
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik