Ecoutez Radio Sputnik
    La police de Stockholm, image d'illustration

    En Suède, un jeune trisomique est abattu par la police à cause d’un pistolet en plastique

    © AFP 2018 Jonathan Nackstrand
    Société
    URL courte
    14030

    La police suédoise a tué jeudi matin un jeune homme atteint de trisomie 21 et d’autisme prenant pour une véritable arme le jouet qu’il tenait à la main.

    Jeudi matin, à Stockholm, la police voit un homme armé d’un pistolet et exige que ce dernier le lâche. Le «suspect» ne réagissant pas, ils ouvrent le feu … Mais leurs balles  ôtnt la vie à un jeune homme de 20 ans souffrant d’autisme et atteint de trisomie 21 qui tenait à la main son jouet et ne pouvait pas répondre aux gardiens de la paix, informe la presse. 

    Endeuillée, la mère d’Eric Torell a révélé ensuite à la chaîne SVT que son fils était sorti sans permission de l’appartement de son père dans la nuit de mercredi à jeudi, un comportement atypique pour lui. 

    ​«On a frappé à la porte. Il y avait derrière deux policiers qui m’ont révélé que trois de leurs collègues avaient abattu mon fils. Pas un, ni deux, mais trois lui ont tiré dans le ventre», explique la femme. 

    La police de la ville a exprimé ses condoléances et comme l’a annoncé Ulf Johansson, chef de la police régionale, «il s’agit d’une tragédie commune» et qu’il comprenait la vague de mécontentements que cela a engendrée.

    Il a toutefois rappelé, en se fondant sur sa propre expérience, que parfois les policiers devaient prendre des décisions difficiles en quelques instants seulement. 

    Selon les données du parquet du pays, aucun des trois policiers n’a pour le moment été interpellé. Une enquête est en cours.   

    Lire aussi:

    5 ans de silence: un homme gazé et tazé par la police à Paris prend feu (vidéo)
    La police allemande tabasse violemment un homme noir non armé à Berlin (vidéo)
    Best of 2017: après celui de Sarcelle, de «nouveaux drames» à prévoir?
    Tags:
    jeune homme, malades, meurtre, trisomie, police, Suède, Stockholm
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik