Société
URL courte
164333
S'abonner

Le nom de Meghan Markle fait de nouveau les choux gras des médias britanniques et internationaux. Cette fois-ci, à cause de l’ancien majordome de Lady Di, Paul Burrell, qui a appelé la duchesse de Sussex à «se méfier de ce que l’on voulait» et a donné la date de sa grossesse éventuelle.

La veille de son 37e anniversaire, Meghan Markle a «reçu» un avertissement que l'ancien majordome de la princesse Diana Paul Burrell lui a transmis à l'occasion d'une récente interview pour Yahoo.

«Je pense, oui, elle voulait être célèbre, elle a obtenu tout ce qu'elle désirait, mais je pense aussi qu'il faut "se méfier de ce que l'on voulait", parce que tout n'est pas toujours comme on l'avait imaginé», a-t-il notamment déclaré.

Et d'ajouter:

«Diana l'a découvert quand elle était très jeune. Parfois, être princesse, perdre son anonymat, perdre cette liberté, c'est une grosse contrainte pour toute femme.»

En outre, Paul Burrell a précisé que l'épouse du prince Harry tomberait enceinte soit l'année qui suivra le mariage, soit dans les mois à venir.

«Je pense parce que le temps passe vite et Harry veut une famille. Je pense que Meghan n'a pas beaucoup de temps devant elle. Elle doit s'y mettre», a expliqué M.Burrell.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Les sirènes d'alerte déclenchées en Israël
Tags:
mariage, liberté, majordome, grossesse, avertissement, prince Harry, Meghan Markle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik