Ecoutez Radio Sputnik
    Un mendiant

    Un SDF sibérien trouve un logement en 24 heures à l’aide d’une bloggeuse

    © Sputnik . Valery Melnikov
    Société
    URL courte
    3200

    Une internaute compatissante en Sibérie a eu pitié d’un sans-abri trompé par sa femme et lui a rapidement trouvé un logement et un emploi à l’aide de ses abonnés sur le Net.

    Le 6 août au soir, la twitteuse de Novossibirsk au pseudo mama_lilya a rencontré un sans-abri sur la terrasse du bar où elle passait la soirée avec ses amies. L'homme a demandé de l'argent mais elle n'avait sur elle aucune petite monnaie. Elle lui a donc demandé comment il était devenu un SDF, relatent les médias locaux.

    Sergueï a raconté qu'il avait été blessé aux jambes à son travail. Pendant qu'il était à l'hôpital, sa femme essayait de le convaincre d'enregistrer leur appartement au nom de sa belle-mère. Il y a finalement consenti mais en quittant l'hôpital, il s'est retrouvé sans domicile et sans emploi.

    ​Interrogé s'il était prêt à travailler si l'on lui trouve un emploi, il a dit oui. Alors la bloggeuse a appelé ses abonnés à aider le malheureux, et son post a rapidement été retweeté par des centaines de personnes.

    En fin de compte, on lui a conseillé de s'adresser à un homme qui donne des cottages en location. Là, Sergueï a été logé dans un grenier, où il a eu la possibilité de dormir tant qu'il le souhaitait, de se raser et se laver.

    ​Avant/Après

    Le lendemain, l'internaute lui a apporté à manger, des cigarettes et des analgésiques. On ne sait pas si Sergueï restera dans le cottage mais le bailleur est prêt à le nourrir et à le loger en échange d'aide. Il doit faire le ménage et réparer des choses.

    Lire aussi:

    L’autre croissance qui n’intéresse pas l’UE: celle du nombre de sans-abri
    Édouard Philippe tacle la «mauvaise» situation budgétaire et fait rager les internautes
    Un drone survole le foyer des Macron à Brégançon, le Web désigne le commanditaire
    Tags:
    aide, SDF, Internet, Novossibirsk, Sibérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik