Ecoutez Radio Sputnik
    Odessa

    Un prix Nobel de littérature annule une rencontre en Ukraine à cause de menaces

    © Sputnik
    Société
    URL courte
    473

    La rencontre que devait avoir en Ukraine avec ses lecteurs la Biélorusse Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature, a été annulée après que des menaces anonymes ont été proférées à son encontre et que son nom a été introduit dans la base du site ukrainien Mirotvorets (Pacificateur), qui recense tous les «ennemis» potentiels de l'Ukraine.

    Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature en 2015, qui devait donner à Odessa une conférence intitulée «Dialogues avec Svetlana Alexievitch: j'écris un livre qui parle d'amour», a décidé de sa propre initiative de l'annuler après qu'elle et les organisateurs de la rencontre ont reçu des menaces anonymes.

    Elle a fait connaître sa décision sur Facebook sur la page de l'établissement où devait se tenir cette rencontre, Zeliony teatr (Théâtre vert).

    «J'ai appris il y a quelques minutes que des menaces sont formulées contre les organisateurs de notre rencontre d'aujourd'hui et contre moi-même et que je suis accusée d'offenses portées aux Ukrainiens. Cela est impossible puisque ma mère est Ukrainienne et que je suis née en Ukraine […] mais pour garantir notre sécurité, je pense qu'il vaut mieux annuler notre rencontre. Je suis néanmoins reconnaissante à ceux qui voulaient venir», indique-t-elle dans la vidéo.

    Le théâtre a précisé pour sa part qu'il était inacceptable pour son personnel de soumettre l'écrivain et le public à un éventuel danger.

    «Nous vous présentons toutes nos excuses pour ce désagrément. Les dons fait par les sponsors pour organiser cette conférence gratuite seront remboursés.»

    Contactée par Sputnik, Svetlana Alexievitch a déclaré que les organisateurs de la rencontre avaient appris par un coup de fil que son nom avait été inscrit sur la liste de Mirotvorets (Pacificateur), qui recense tous les «ennemis» potentiels de l'Ukraine.

    «C'est sans doute par bêtise parce qu'une heure plus tard je n'y étais plus. Malheureusement, l'annulation [de la rencontre, ndlr] avait déjà été annoncée», a-t-elle noté.

    Svetlana Alexievitch a été introduite dans la base de données de Mirotvorets pour «propagande visant à attiser l'animosité interethnique et manipulation d'informations d'importance publique» lors de son discours à Brooklyn en 2016, a précisé l'hebdomadaire Argoumenty i facty (Arguments et faits). Et même si elle en a été rayée par la suite, elle a fait comprendre qu'elle ne voulait pas donner de conférence dans un tel climat.

    Selon le journal qui se réfère à un site ukrainien, l'écrivain avait alors dit que «les bourreaux ayant opéré en territoire biélorusse étaient tous venus d'Ukraine. Qui plus est, non seulement en Lituanie, mais également en Lettonie, ils avaient décimé les juifs avant même l'arrivée des nazis».

    Le site ukrainien Mirotvorets (Pacificateur) affirme lutter contre les «ennemis de l'Ukraine» représentant un danger potentiel pour le pays. Par exemple, l'acteur français Samy Naceri et le chanteur français Mourad Bouraoui, accusés d'avoir visité la Crimée, figurent également sur cette liste noire autrement appelée «Purgatoire».

    Lire aussi:

    Samy Naceri répond aux accusations de l’Ukraine concernant sa visite en Crimée
    Ukraine: Comment Saakachvili et Timochenko sont devenus des «séparatistes»
    L’acteur français Samy Nacery sur une liste noire en Ukraine
    Tags:
    propagande, bourreau, nazis, rencontre, annulation, menaces, prix Nobel, Sputnik, Facebook, Inc, Mourad Benchellali, Samy Naceri, Svetlana Alexievitch, Lituanie, Lettonie, Crimée, Brooklyn, Odessa, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik