Ecoutez Radio Sputnik
    Vienne

    Quelle est la ville où il fait le plus bon vivre?

    © AP Photo/ Ronald Zak
    Société
    URL courte
    223
    S'abonner

    La capitale autrichienne a été reconnue cette année comme la ville plus agréable à vivre, selon un récent rapport de la revue The Economist. Paris améliore ses positions dans ce classement mais reste toujours hors du top 10.

    La revue britannique The Economist a publié son classement annuel des villes les plus agréables à vivre Global Liveability Ranking 2018. Cette année Vienne a dépassé Melbourne, qui a occupé la première place pendant sept ans.

    Dans le top 10 l'on retrouve également trois villes canadiennes (Vancouver, Toronto et Calgary), trois australiennes (Melbourne, Sidney et Adélaïde), la capitale danoise Copenhague ainsi que Tokyo.

    Paris se trouve en 19e position. Bien que les auteurs du rapport reconnaissent le «prestige» de la capitale française, ils indiquent qu'elle fait face à un niveau élevé de criminalité et à des problèmes de transport.

    Les classements de Paris et de Manchester se sont dégradés suite aux attentats. Néanmoins ils ont réussi à améliorer leurs positions depuis l'an dernier.

    «Bien que ces dernières années elles aient subi des attaques terroristes majeures qui ont ébranlé la stabilité et entraîné des mesures de sécurité strictes, les deux villes ont montré leur résilience face à l'adversité», lit-on dans ce rapport.

    Moscou et Saint-Pétersbourg occupent respectivement les 68e et 70e places.

    Damas arrive en queue de ce classement.

    En rédigeant ce classement, ses auteurs ont évalué plusieurs critères dont le niveau de la santé publique, la pollution, la vie culturelle, l'enseignement et le développement de l'infrastructure dans 140 villes.

    Tags:
    ville, niveau de vie, Economist Intelligence Unit, Calgary, Melbourne, Manchester, Vienne (Autriche), Toronto, Vancouver, Canada, Moscou, Autriche, Australie, Syrie, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik