Ecoutez Radio Sputnik
    Археологические раскопки

    Les scientifiques dévoilent la cause exacte de la disparition d’une ancienne civilisation

    © Fotolia / Krugloff
    Société
    URL courte
    181

    Apres analyse des outils d’une ancienne civilisation de l’ile de Pâques et des pierres pour leur fabrication, des chercheurs ont renié la version de la disparation de ce peuple à la suite de guerres intestinales et d’épuisement des ressources car ces pierres proviennent d’une même carrière, ce qui signifie que les groupes collaboraient entre eux.

    Les scientifiques de l'Université du Queensland en Australie ont réfuté l'hypothèse selon laquelle l'ancienne civilisation du Rapa Nui, qui a vécu sur l'île de Pâques, avait disparu à la suite de guerres et d'épuisement des ressources.

    Selon les scientifiques, malgré le militantisme, ces tribus ont collaboré entre elles, ce qui a assuré la survie de leur culture jusqu'à la colonisation des Européens. Ceci est rapporté dans un communiqué de presse sur le site Phys.org.

    On croyait que la culture du peuple Rapa Nui avait disparu à cause des guerres et des catastrophes écologiques. Cependant, selon les auteurs d'une nouvelle étude, la civilisation de l'île de Pâques avait une organisation sociopolitique complexe et n'a disparu qu'à cause de la colonisation par des Européens au XVIIIe siècle.

    Les scientifiques ont procédé à une analyse chimique de plusieurs dizaines d'artefacts trouvés lors de campagnes de fouilles près du volcan éteint Rano-Raraku, où se trouvaient les carrières.

    Parmi les outils en pierre, il y avait des marteaux et des bifaces fabriqués à partir des roches basaltiques locales d'un type particulier. Les chercheurs ont également reconstitué les outils selon des fragments pour comprendre comment ils étaient utilisés. Cela leur a permis de déterminer la manière dont la communication entre les artisans et les sculpteurs se faisait.

    Il s'est avéré que le matériel pour la plupart des outils provenait de la même carrière. Selon Dale Simpson, l'un des auteurs de l'étude, cela signifie que les tribus qui utilisaient des pierres de la même carrière devaient travailler en étroite collaboration plutôt que de mener des guerres. Cependant, il reste la probabilité que certains groupes de l'île auraient pu forcer d'autres à travailler ensemble.

    Lire aussi:

    Voici ce qui a permis aux habitants de l’île de Pâques d’échapper à une mort atroce
    Le coût honni des colonies
    Une énigme de l'île de Pâques désormais percée
    Tags:
    pierre, ancienne ville, civilisation, Chili
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik