Ecoutez Radio Sputnik
    Une robe de mariée

    Elle poursuit une agence matrimoniale car il n’y a pas assez d’hommes de ses rêves

    CC0 / pixabay/Meditations
    Société
    URL courte
    2101

    Une Britannique a porté plainte contre le site de rencontre «Seventy Thirty» car elle estimait avoir été trompée par l’agence qui lui avait promis de trouver l’homme de ses rêves. En conséquence, l’entreprise a été condamnée à payer environ 14.600 euros de dommages et intérêts.

    Faute de trouver l'amour, la Britannique Tereza Burki, âgée de 47 ans, divorcée, avec trois enfants, a fait appel à l'agence matrimoniale londonienne «Seventy Thirty» en 2013. Les employés de l'agence vantaient la présence de milliers d'hommes de ses rêves sur leur site. Un argument qui a poussé cette femme à débourser plus de 12.000 livres sterling (14.000 euros) pour son inscription, indique CNews.

    Pourtant, comme il s'est avéré plus tard, le site «Seven Thirty» ne comportait à ce moment-là qu'une centaine de profils masculins actifs.

    N'ayant pas fait la moindre rencontre, Tereza a décidé de porter plainte contre le site de rencontre pour fraude et fausse déclaration.

    Ce mercredi, la Haute Cour de justice lui a donné raison, estimant que le site et ses dirigeants avaient induit Tereza Burki en erreur. Le juge pris la décision d'obliger le site à rembourser Tereza Burki, plus une compensation de 500 livres sterling (558 euros) pour la «déception et la tristesse» engendrées par cet échec.

    Lire aussi:

    «Les tentatives visant à saper la première rencontre Trump-Poutine ont échoué»
    Un python anorexique touche une des plus grandes couvertures santé au Royaume-Uni en 2016
    Brexit: un an après le référendum, quels impacts sur les Britanniques?
    Tags:
    plainte, rencontre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik