Ecoutez Radio Sputnik
    Obama nungara.

    Obama, le ver brésilien à l’assaut des sols français

    CC BY 4.0 / Piterkeo
    Société
    URL courte
    3210

    Il s’appelle Obama nungara. Arrivé en Europe par bateau du Brésil (et pas des USA), ce ver planaire se nourrit de vers de terre et menace la biodiversité des sols en France, où sa présence a été signalée dans 60 départements... Des scientifiques tirent la sonnette d’alarme.

    Et si un petit Obama vivait dans votre jardin? Alors qu'il partage son nom avec le 44e président des États-Unis, l'Obama nungara est en fait une espèce de ver planaire originaire du Brésil, arrivé en Europe par bateau dans les années 2000, probablement lors du transport de pots de fleurs.

    Ce ver y a trouvé un terrain propice à la nourriture et s'est installé à travers l'Europe: sa présence a été signalée en Angleterre, en Espagne, en Suisse, en Italie et en France, écrit FranceBleu. Dans l'hexagone, il a déjà envahi au moins 60 départements, ce qui suscite une profonde inquiétude de la part des scientifiques.

    Mesurant entre cinq et dix centimètres de long et faisant partie de la famille des Plathelminthes, ce ver prédateur adore les lombrics, pourtant essentiels pour la régénération et donc la fertilité des sols, ce qui représente une vraie menace pour la biodiversité en France.

    «C'est le cas d'école d'une espèce invasive», a expliqué Jean-Lou Justine, professeur au muséum national d'histoire naturelle, cité par le journal. «Il a de la nourriture à foison et aucun prédateur connu à l'heure actuelle».

    Bien que le le ver ait été baptisé en l'honneur du 44e Président américain, il n'existe aucun rapport entre Barack Obama et l'Obama nungara, dont le nom signifie «animal feuille» en langue amérindienne tupi. Les scientifiques ne l'ont identifié et nommé qu'en 2013, au moment de sa découverte en Europe.

    Selon BFMTV, il n'y aurait que deux solutions pour se débarrasser du ver envahisseur: le brûler ou l'écraser.

    Lire aussi:

    Quelle trace laissera Barack Obama dans la biologie
    400.000 dollars pour un discours, Obama crée la polémique
    Barack Obama, l’intouchable de la presse française
    Tags:
    ver de terre, ver, Barack Obama, Europe, Brésil, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik