Ecoutez Radio Sputnik
    Un python

    Dégage ou je te tue! Un homme sauve sa fille d’un python géant voulant l’avaler (photos)

    CC0 / skeeze
    Société
    URL courte
    3271

    Au Ghana, un bébé de moins d’un an aurait pu finir dévoré par un python géant de quatre mètres si son père n’était pas venu lui porter secours. Des photos de la bête ont été publiées sur la Toile.

    Un drame a failli se produire au Ghana, où un python géant s'était glissé dans une maison où il comptait avaler une petite fille de moins d'un an, relate le portail Citinewsroom.com.

    ​Par chance, Eklu Awayi, son père agé de 38 ans et qui se trouvait à l'extérieur lorsque le serpent a pénétré dans la maison, a pu entendre à temps les cris inhabituels de son enfant.

    Alarmé, il s'est précipité dans la maison où il y a découvert un python de quatre mètres sur le point d'avaler son bébé. Il a alors essayé de repousser le serpent mais celui-ci s'est immédiatement enroulé autour de lui. Dans une lutte acharnée, il a toutefois réussi à l'attraper par le cou et l'attacher à l'aide d'une corde pour le maîtriser.

    ​Après cette victoire, Eklu s'est rendu accompagné de feu le python sur la place centrale de la ville pour le brandir devant ses compatriotes. Puis il s'est rendu avec sa femme et son enfant à l'hôpital pour passer un contrôle médical.

    ​Au Ghana, on retrouve plusieurs types de pythons, dont le python de Seba, l'un des pythons les plus longs mais également le plus grand serpent africain. Sa taille moyenne se situe entre quatre et six mètres, mais il peut mesurer jusqu'à 7,5 mètres de long. Son poids peut également dépasser les 100 kilos. À taille adulte, il se nourrit de rongeurs, de volailles et de mammifères de grandes tailles, comme par exemple l'antilope.

    Lire aussi:

    Un python géant prend ses quartiers sous une maison en Australie (vidéo)
    Un python avale un chien, cherche à fuir, mais…
    Un python géant capable d’avaler un alligator attrapé en Floride
    Tags:
    python, Serpents, enfants, photo, Ghana
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik