Ecoutez Radio Sputnik
    Tel Aviv

    Situation alarmante en Israël à cause d’un déficit en eau de 2,5 milliards de m3

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    35337

    Israël connaît un important déficit en eau qui s'élève à 2,5 milliards de mètres cubes, a fait savoir le département des ressources en eau du pays, soulignant qu'il serait indispensable de «faire de l'économie de l'eau un mode de vie».

    Le déficit total des ressources en eau en Israël constitue 2,5 milliards de mètres cubes, a annoncé ce dimanche le département ad hoc du pays.

    «Le changement climatique nous oblige à faire de l'économie de l'eau un mode de vie, même lorsque nous connaîtrons des temps où les pluies seront plus abondantes», a indiqué le département dans un communiqué.

    La raison principale de cette situation est le réchauffement climatique. Dans ce contexte, il se peut que le pays introduise des restrictions à la consommation d'eau en réduisant avant tout les normes pour l'arrosage des terrains privés.

    Le département souligne que la situation est particulièrement sérieuse dans les régions septentrionales du pays. Selon les spécialistes, d'ici à la fin de l'été 2018, le niveau de l'eau dans le lac de Tibériade, le plus grand d'Israël, atteindra la ligne dite noire, situé à 214,86 mètres sous le niveau de la mer, et continuera de baisser d'un centimètre par jour en moyenne.

    Or, le pays pompe toujours depuis le lac quelque 100 millions de mètres cubes d'eau par an et en livre la plus grande partie à la Jordanie dans le cadre d'un accord de paix.

    Dans ce contexte, le gouvernement israélien a approuvé un vaste programme de modernisation de l'économie hydraulique nationale. Ainsi, le plan de développement stratégique jusqu'en 2030 prévoit, selon les informations, la mise en place d'usines de dessalement de l'eau et son acheminement vers le lac de Tibériade.

    Lire aussi:

    Israël risque de rester sans eau
    Assèchement du lac d'Ourmia en Iran: la vie de 14 millions de personnes menacée
    Top-6 des étendues d’eau que nos enfants ne verront probablement plus
    Tags:
    modernisation, consommation, eau, réchauffement climatique, Jordanie, lac de Tibériade, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik