Ecoutez Radio Sputnik
    La police allemande

    Voici pourquoi cet immigré impliqué dans 542 délits ne peut être expulsé d’Allemagne

    © AFP 2018 Bernd Thissen/dpa
    Société
    URL courte
    15639

    Les autorités allemandes n’arrivent pas à expulser un immigré soupçonné d’avoir commis plus de cinq cents délits parce qu’il n’a pas de passeport. Aucun pays ne le reconnaît comme étant un de ses ressortissants. Parmi les possibles pays de sa naissance figurent l’Algérie et le Maroc.

    Cet individu, dont les autorités allemandes pensent qu'il est arrivé dans leur pays en 1998, est soupçonné d'avoir perpétré 542 délits, dont des agressions, des vols, des cambriolages et des achats de drogue. Néanmoins, selon le journal britannique The Daily Express, la justice allemande est impuissante à prononcer son expulsion parce qu'il n'a pas de papiers et qu'il est donc impossible d'établir son pays d'origine.

    Cet immigré a récemment été arrêté par la police pour achat et possession de drogue mais a été libéré peu après. Selon la police, il parlait une langue inconnue et refusait de coopérer avec les autorités.

    L'homme est supposément né en 1958 en Afrique du Nord. Parmi les possibles pays de sa naissance figurent l'Algérie et le Maroc. Les seules informations que les autorités ont sur lui sont ses empreintes digitales. Mais elles ne sont répertoriées dans aucune base de données hors d'Allemagne.

    Lire aussi:

    Lutte anti-drogue: le monde n'a aucune leçon à recevoir des USA selon Morales
    Alger-Rabat: le chef du FLN accuse le Maroc d’inonder l’Algérie de drogue
    L’Algérie accuse explicitement le Maroc d’être un pays exportateur de drogue
    Tags:
    délits, expulsions, migrants, police, Algérie, Maroc, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik