Société
URL courte
10158
S'abonner

Une effigie en or du Président Recep Tayyip Erdogan, évoquant la célèbre statue de Saddam Hussein, a été érigée dans une ville allemande dans le cadre d'un festival d'art dont la devise est «mauvaises nouvelles». La statue n’a pas tardé à provoquer une vive réaction controversée de la part du public, si bien qu'elle a été démontée dans la foulée.

Une énorme statue de Recep Tayyip Erdogan — un bras droit levé, dans une posture rappelant la statue emblématique de l'ancien dictateur irakien Saddam Hussein, démolie en 2003 par les forces militaires américaines lors de leur intervention en Irak, a divisé les opinions dans la ville Allemagne de Wiesbaden (Länder de Hesse), relatent les médias locaux.

D'après le journal Wiesbadener Kurier, cette statue en or a été érigée lundi 27 août en plein centre-ville, dans le cadre du festival d'art Wiesbaden Biennale 2018.

De leur propre aveu, les autorités municipales, qui avaient autorisé le montage de la statue, ne savaient pas qu'elle représentait Erdogan, poursuit le journal.

Certains passants ont tenté de couvrir la statue d'inscriptions obscènes, d'autres ont demandé de la démolir sur-le-champ, si bien que les autorités municipales ont dû la démonter pour des raisons de sécurité.

Les organisateurs du festival s'abstiennent pour le moment de tout commentaire.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
La gendarmerie peut désormais ficher ethniquement et politiquement les Français
L’armée russe publie des images exclusives des forces spéciales éliminant des terroristes - vidéo
Tags:
controverse, statue, Recep Tayyip Erdogan, Wiesbaden, Turquie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook