Ecoutez Radio Sputnik
    lunettes

    Chirurgie des yeux au laser: faut-il se faire opérer et à quel prix?

    CC0 / kellepics
    Société
    URL courte
    Nadine Gordienko
    1244

    Retrouver une bonne vue et vivre normalement, tel est le souhait le plus cher de tous les porteurs de lunettes. Avec l'arrivée de nouvelles technologies, le laser en tête, les opérations des yeux en deviendraient presque ordinaires... mais pas anodines pour autant! Une spécialiste russe explique à Sputnik les principaux risques et inconvénients.

    Corriger la myopie au laser n'est pas anodin, néanmoins nombreux sont ceux portant des lunettes ou des lentilles qui seraient prêts à prendre le risques et à recourir à une chirurgie des yeux. Malgré la publicité garantissant le succès d'une telle intervention, cela reste néanmoins une opération ayant aussi bien des avantages que des inconvénients, parfois même lourds de conséquences, affirme au micro de Sputnik la spécialiste en ophtalmologie aux 20 ans d'expérience, Irina Vlassova.

    Que faut-il savoir avant l'opération?

    L'intervention dure 30 minutes, installation du patient comprise, et ne nécessite pas d'hospitalisation, ce qui attire particulièrement ceux qui souhaitent avoir recours à cette chirurgie dite «réfractive» pour corriger leur vision, explique Mme Vlassova. Néanmoins, avant de réaliser cette procédure, il faut bien en évaluer tous les risques, et pour cela la consultation d'un spécialiste compétent est obligatoire.

    «Il faut savoir distinguer les besoins médicaux des demandes «sociales», où la personne souhaite simplement se débarrasser de ses lunettes pour avoir une meilleure apparence physique. Le spécialiste en chirurgie réfractive évaluera tous les risques à l'aide d'un équipement spécial», insiste Mme Vlassova.

    La consultation inclut un examen complet, notamment de la rétine, son épaisseur ainsi que le profil de la cornée.

    «Il est très important de connaître l'épaisseur de la rétine car si vous ne correspondez pas aux paramètres requis, l'opération vous sera refusée car les risques d'effets secondaires seront trop élevés», explique-t-elle.

    Les avantages bien connus

    Bien sûr, la chirurgie des yeux au laser donne la possibilité de corriger sa vision très rapidement et, en conséquence, d'améliorer sa qualité de vie, poursuit Mme Vlassova.

    En effet, pas besoin d'hospitalisation, l'anesthésie locale est suffisante, ce qui constitue l'un des avantages majeur de cette intervention.

    «Toute la procédure est effectuée sans utiliser de méthodes dangereuses, c'est pourquoi la procédure ne nécessite aucune incision. Les manipulation ne touchent que la rétine et ses couches sans pénétrer dans les tissus de l'œil, qui pourraient être traumatisés», rappelle la spécialiste.

    Quelles sont les risques à ne pas ignorer?

    Même si les avantages sont attirants, il ne faut pas non plus oublier les risques que cela entraîne.

    «Chaque intervention affecte l'organisme et affaiblit les défenses immunitaires. Il est donc très facile d'attraper une infection. L'œil est un organe sensible, après la correction il devient fragile. C'est pourquoi on interdit aux patients les activités physiques et le sport dans les trois mois suivant l'opération. On peut même perdre complètement la vue en traumatisant l'œil après l'opération», avertit Mme Vlassova.

    De plus, l'ophtalmologiste souligne que la chirurgie des yeux au laser a un bon nombre d'effets secondaires, souvent ignorés. Par exemple, la sensibilité de la vision baisse le soir et la nuit. Ou encore la vision de halos lumineux, la nuit, autour des lumières des lampadaires ou des phares de voiture. Les conducteurs ne pourront pas pouvoir prendre le volant de peur de créer un accident.

    En outre, les patients souffrent souvent de l'apparition de «mouches, étoiles ou éclairs» devant les yeux. Le sentiment d'avoir les yeux irrités et secs est également très fréquent et dans la plupart de cas ceci accompagnera le patient pendant toute sa vie.

    «Quel que soit le problème de vision à traiter (myopie, hypermétropie, astigmatisme), il se peut que, dans de rares cas, le défaut ne soit pas totalement corrigé après une première intervention, ou qu'une myopie réapparaisse par la suite. Dans ces situations, une nouvelle intervention sera éventuellement proposée, ce qui donne une pression supplémentaire à un œil déjà fragilisé», souligne Mme Vlassova.

    Comme l'œil devient fragile, il suffit d'un traumatisme banal, comme se faire fouetter par une branche, pour entraîner de lourdes conséquences, avertit la spécialiste.

    Pour qui la chirurgie des yeux au laser est-elle déconseillée?

    Il existe des catégories de personne, à qui une opération des yeux est fortement déconseillée, voire interdite.

    Ainsi, il est interdit d'avoir recours au laser si la myopie du patient progresse, s'il y est atteint d'un glaucome, d'une cataracte, d'une dystrophie centrale, de maladies de la cornée ainsi que de différents types de pathologies de la rétine, etc.

    De plus, le laser est déconseillé si la personne souffre de diabète, de rhumatismes, s'il a des maladies de peau, des maladies psychologiques ou neurologiques, ou si l'opération a lieu pendant une grossesse ou un allaitement. Les personnes âgées de moins de 18 ans ne rentrent pas non plus dans les critères.

    Qui peut décider si une intervention est nécessaire?

    Chaque cas est particulier, il n'y a pas de recette universelle, insiste Mme Vlassova.

    «Chacun décide pour lui s'il accepte ou non cette opération. S'il s'agit de la volonté de se débarrasser de lunettes, je déconseille de se faire opérer si ceci n'est pas obligatoire pour des raisons médicales. La correction de la vision au laser c'est comme la chirurgie esthétique, souvent la personne ne cherche qu'à améliorer son apparence et sa qualité de vie. Il ne faut pas oublier que l'œil devient très fragile», résume la spécialiste.

    «Il est évident qu'aujourd'hui, la chirurgie des yeux est devenue très populaire mais avant de prendre la décision il est nécessaire d'aller voir plusieurs médecins et de choisir très soigneusement un centre médical à qui vous pourrez faire confiance», poursuit-elle.

    «Si vous êtes toutefois convaincus que cette opération est nécessaire pour vous, sachez que la myopie qui varie entre —1 et —4 est la plus facilement soignée. Après cela devient plus compliqué, notamment si la personne est fortement myope ou si elle est astigmate», conclue-t-elle.

    Lire aussi:

    Des chercheurs expliquent pourquoi il est inutile d'opérer le cancer du rein métastatique
    Chirurgie des yeux au laser: oui ou non?
    Melania Trump transférée dans un hôpital militaire pour un problème rénal
    Tags:
    risques, médecine, santé, vues, intervention, laser, opération, yeux
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik