Ecoutez Radio Sputnik
    Un crocodile

    Un plongeur regarde dans la bouche du plus dangereux des crocodiles et survit (vidéo)

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    Société
    URL courte
    104

    Pour vivre des sensations extraordinaires à son anniversaire, un plongeur et photographe américain est allé à Cuba pour filmer un crocodile américain, l’un des plus dangereux des prédateurs. Cet homme n’a pas seulement survécu, mais a aussi tourné une vidéo spectaculaire.

    Un plongeur américain a filmé un crocodile à une distance de moins d'un mètre et a survécu.

    Eldad Cohen, un photographe sous-marin, a pris cette vidéo au large de Cuba, précise le portail The Mediadrum World. Il a su que de nombreux crocodiles américains habitaient dans la zone de l'archipel Jardines de la Reina. À l'occasion de son 42e anniversaire, le plongeur a décidé de réaliser son rêve de nager avec l'un de ces prédateurs.

    «J'ai voulu faire quelque chose de particulier pour mon anniversaire», a raconté M.Cohen.

    Il a admis qu'il n'avait pas réussi à tourner des images du premier coup.

    «Quand j'ai essayé de m'approcher du crocodile pour la première fois, je me suis pris dans les algues. Heureusement, j'ai réussi à m'échapper rapidement», a-t-il souligné.
    Finalement, le plongeur est parvenu à s'approcher d'un reptile de 220 kilogrammes et à le filmer.

    Les crocodiles américains sont considérés comme les plus dangereux dans les deux Amériques. En cas de rencontre avec un être humain, ils réagissent agressivement. Mais leurs attaques ne se terminent pas souvent par la mort de leurs victimes à cause de leurs petites mâchoires, qui ne permettent pas de manger une grande proie.

    Lire aussi:

    Un crocodile de deux mètres en fuite énerve des habitants en Thaïlande (vidéo)
    Quand les chasseurs deviennent la proie: attaque de crocodile en Australie (vidéo)
    Les crocodiles «Peace and Love» du Burkina Faso
    Tags:
    plongeurs, crocodiles, animaux, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Cuba
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik