Société
URL courte
113
S'abonner

Un passager d’un vol d’Hawaiian Airlines avait apporté illégalement une bombe au poivre dans la cabine, et celle-ci a justement explosé en plein vol, faisant suffoquer les autres passagers.

Le vol B767 de la compagnie aérienne Hawaiian Airlines qui reliait Oakland (Californie) à Kahului (Hawaï, île de Maui) le 31 août dernier a été contraint d'atterrir en urgence dans l'aéroport de destination après l'explosion d'une bombe au poivre dans la cabine

La bombe au poivre avait été illégalement apportée à bord par un passager. Elle a accidentellement explosé et provoqué la panique, forçant les passagers à tousser et leur provoquant des difficultés à respirer. Les classes First et Premium ont été touchées le plus fortement car le gaz était le plus présent à cet endroit de l'appareil.

«Je me suis réveillé parce que quelqu'un toussait. Ensuite, j'ai compris que ce n'était pas une personne qui toussait, mais plusieurs personnes. Puis tout le monde a commencé à tousser», a déclaré l'un des passagers, cité par The Independent. «Les gens étaient définitivement paniqués.»

Avec 256 passagers et 10 membres d'équipage à bord du Boeing 767, le vol a déclaré une situation d'urgence afin d'atterrir en priorité à l'aéroport.

12 passagers et trois membres de l'équipage ont dû être traités immédiatement à l'aéroport de Kahalui, à Hawaï.

La porte-parole de la Transportation Security Administration a déclaré dans un courriel que son agence et la police de Maui menaient des enquêtes sur l'incident. Selon elle, l'amende pour avoir amené du gaz poivré dans la cabine d'un avion pourrait atteindre au minimum 1.960 dollars.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
explosion, bombe au poivre, atterrissage d'urgence, vol, Californie, États-Unis, Hawaï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook