Société
URL courte
230
S'abonner

Dans l’État du Connecticut, un homme, qui serait de son propre aveu «enquêteur paranormal», fait face à plusieurs accusations après avoir tiré des coups de feu chez lui sur ce qu'il croyait être un fantôme.

Christian Devaux, âgé de 25 ans et résidant dans la ville américaine de Tolland (Connecticut), doit comparaître le 11 septembre devant le tribunal pour usage illégale d'arme à feu, déclarations mensongères à la police, mise en danger délibérée de la vie d'autrui et comportement déséquilibré, relate le journal The New York Post.

D'après la police, M.Devaux a tiré le 26 juillet deux balles sur un mur de sa maison et a ensuite essayé de faire passer cette «mise en scène» pour une tentative de cambriolage.

Plus tard, il a confié à la police qu'il pensait que l'intrus en question était en fait un fantôme.

M.Devaux, qui a été libéré suite au paiement d'une caution de 5.000 dollars, s'abstient pour le moment de tout commentaire. La police a de son côté indiqué à The Journal Inquirer of Manchester que M.Devaux avait eu par le passé des antécédents similaires, notamment en 2011.

Lire aussi:

Un ouvrier décapité par une pelleteuse sur un chantier près de Rouen, à une semaine de la retraite
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Tags:
fantôme, police, Connecticut, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook