Ecoutez Radio Sputnik
    Grozny, Tchétchénie

    En Tchétchénie, un funambule marche sans sécurité 50 m entre deux gratte-ciel (vidéo)

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Société
    URL courte
    1103

    À l’occasion des 200 ans de la capitale tchétchène Grozny, un funambule a décidé de réaliser un numéro à couper le souffle. Il a ainsi marché, sans aucune sécurité, sur une corde tendue à une altitude de 100 mètres entre deux gratte-ciel.

    Le funambule Rassoul Abakarov, issu d'une famille ou ce métier se transmet de père en fils, a marché sur une corde de 50 mètres tendue entre un hôtel de 32 étages et une tour de 40 étages à Grozny, selon des médias russes. Pour célébrer les 200 ans de la capitale tchétchène, l'équilibriste a réalisé la traversée en l'espace de trois minutes seulement alors qu'il devait faire face au vent et marcher sur une pente inclinée à 10 degrés.

    Le funambule n'a eu besoin que de quelques jours pour se préparer, son père ayant été responsable de la sécurité et du volet technique du numéro:

    «Je lui fais absolument confiance, s'il dit "vas-y", je désactive le cerveau et j'y vais, je dois me concentrer», a fait remarquer l'équilibriste.

    Il a confié que la peur ne partait jamais, mais la chose principale est de se concentrer:

    «Nous sommes funambules de père en fils, nous marchons sur une corde comme si c'était le sol.»

    Il a tenu à préciser que son objectif était d'attirer l'attention sur ce métier rare de nos jours:

    «Ce métier est en voie de disparition, mais notre lignée continuera la profession de nos ancêtres, je la transmettrai à mon fils, j'en ai deux.»

    Rassoul Abakarov est né et a grandi à Saint-Pétersbourg. Son père et son grand-père ont travaillé au théâtre du Music Hall, mais la famille est issue de l'ancien village de Tsovkra, au Daghestan, célèbre pour ses funambules et maîtres artisans.

    Lire aussi:

    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Tags:
    équilibriste, funambule, Grozny, Tchétchénie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik