Ecoutez Radio Sputnik
    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie

    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie

    © Photo. Agustin Gonzales
    Société
    URL courte
    290

    La Bolivie a toujours été très machiste, et les grimpeuses cholitas sont ces femmes boliviennes aux vêtements traditionnels colorés qui se sont données pour mission de vaincre ce sexisme et de grimper, coûte que coûte, et au-delà de l’aventure humaine, c’est une belle façon d’affirmer l’égalité hommes-femmes.

    Autrefois cuisinières, ces femmes, amoureuses de la montagne, sont désormais alpinistes et parcourent les montagnes de leur pays dans leur costume traditionnel.

    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie
    © Photo. Ana Lía Gonzales Magueño
    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie

    Elles ne ressemblent pas vraiment à des alpinistes professionnels, à l'exception du casque, des lunettes teintées et des crampons aux pieds. Cependant, ces femmes se sont lancées à la conquête des sommets vêtues de leurs longs jupons traditionnels.

    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie
    © Photo. Ana Lía Gonzales Magueño
    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie

    «J'ai déjà conquis six montagnes. Notre groupe envisage de conquérir des sommets même en dehors de Bolivie. Grimper la montagne en costume traditionnel de la région de La Paz n'est pas aussi incommode que cela puisse paraître», déclare une certaine Ana Lia Gonzalez.

    Selon elle, il est assez simple d'escalader une montagne en longue jupe traditionnelle.

    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie
    © Photo. AGUSTIN GONZALES
    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie

    «C'est la descente qui représente le plus grand danger à cause du vent», a reconnu la Bolivienne.

    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie
    © Photo. AGUSTIN GONZALES
    Les Cholitas sont des femmes alpinistes en Bolivie

    En 2015, des Cholitas étaient fières d'avoir gravi le Huayna Potosi, de 6.088 mètres, en brandissant le drapeau bolivien. En mars 2016, elles ont réalisé la conquête de l'Illimani, sommet de la cordillère royale qui domine La Paz à 6.438 mètres d'altitude.

    Lire aussi:

    Catch féminin: des indigènes boliviennes en jupe mettent le feu au ring (photos)
    Entendre des voix: ce danger qui frappe des alpinistes à haute altitude expliqué
    Comment descendre d’une montagne sans se fatiguer? Appeler un hélicoptère de secours
    Tags:
    femmes, alpinisme, Ana Lia Gonzalez, La Paz, Bolivie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik