Société
URL courte
431
S'abonner

Selon la presse people américaine, l'actrice Pamela Anderson aurait quitté le joueur de l'OM Adil Rami quelques jours après sa demande en mariage. Toutefois, le footballeur semble démentir les rumeurs sur Instagram.

Sont-ils toujours ensemble? Quelques jours après la demande en mariage d'Adil Rami à l'actrice et défenseuse des animaux Pamela Anderson, le site américain TMZ assure pourtant que cette dernière a rompu avec le joueur de l'Olympique de Marseille.

Selon TMZ, site internet spécialisé dans l'actualité des célébrités et qui cite des sources proches de l'actrice, Pamela Anderson aurait mis fin à leur relation,entaméeen 2017, après qu'Adil Rami l'a demandé en mariage. La star aurait quitté le domicile qu'ils partageaient dans le sud de la France.

D'après le site, Pamela Anderson aurait également donné la bague Cartieroffert par le footballeur après la Coupe du Monde à son fils aîné Brandon.

Le footballeur a néanmoins posté une story sur Instagram qui pourrait venir démentir les informations du tabloïd américain. Ce samedi 8 septembre, le footballeur a posté un smiley représentant la désolation accompagné du hashtag #gossipfaitvendre. Ainsi, le champion du monde aurait laissé entendre que les rumeurs de sa séparation avec l'actrice étaientfausses.

Page Six ont eux évoqué une toute autre version des faits:«Après avoir passé ces dernières semaines avec les adorables jumeaux d'Adil… Pamela a eu le coeur brisé enconstatant qu'il ne les voyait pas aussi souvent qu'il le faudrait. Elle a donc décidé de déménager», a confié un proche de l'actrice.

 

Lire aussi:

Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Un cambrioleur s'introduit dans une maison en pleine nuit, il est neutralisé par un père de famille
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Tags:
séparation, Adil Rami, Pamela Anderson, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook