Société
URL courte
17219
S'abonner

L'architecte italien Renzo Piano a dévoilé vendredi le projet du nouveau pont de Gênes pour remplacer celui qui s'est effondré en août. Mais à la fin de la présentation, le patron de la société gestionnaire du pont s'est approché trop près de la maquette... qui s'est renversée, provoquant un sourire amusé de Renzo Piano.

Moins d'un mois après l'effondrement du pont Morandi à Gênes, dans le nord-ouest de l'Italie, qui a fait 43 morts, l'architecte Renzo Piano, originaire de la ville, a présenté vendredi 7 septembre le projet du futur nouveau viaduc devant les journalistes.

«Ce pont devra durer 1.000 ans et être en acier», a-t-il déclaré, cité par la presse.

Or la présentation ne s'est pas totalement passée comme prévu. En effet, le patron de la société autoroutière Autostrade per l'Italia, Giovanni Castellucci, a voulu examiner un élément de la maquette de plus près et l'a fait tomber par mégarde, provoquant le sourire et un geste d'impuissance de la part de Renzo Piano.

«Ça porte chance», a-t-il affirmé.

Le nouveau pont doit être construit d'ici octobre ou novembre 2019, a annoncé vendredi le président de la région de Ligurie, Giovanni Toti.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Mort de Giscard d'Estaing: Macron salue un homme «politique de progrès et de liberté», les hommages se multiplient
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Tags:
maquette, viaduc, présentation, effondrement, Giovanni Toti, Renzo Piano, Riccardo Morandi, Ligurie, Gênes, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook