Société
URL courte
1315
S'abonner

Dix personnes sont mortes et plus d'un millier sont tombées malades en Éthiopie où sévit une épidémie de diarrhée aqueuse aiguë, provoquée par une eau bénite distribuée dans les monastères.

Une épidémie de diarrhée aqueuse aiguë s'est déclarée dans la région du Tigré, dans le nord de l'Éthiopie, avec au moins 1.200 personnes ayant contracté cette maladie et 10 décès enregistrés au cours des deux dernières semaines, relate la BBC.

Selon la chaîne, les autorités estiment que la propagation de la maladie est liée à des conditions hygiéniques précaires et à la consommation de l'eau contaminée. Il s'agit de toute évidence d'une eau bénite distribuée dans certains monastères.

Bien que toute ingérence dans les affaires religieuses soit une matière extrêmement délicate dans la région, le gouvernement local travaille avec les ecclésiastiques afin d'arrêter l'utilisation de l'eau bénite, indique le média.

Les responsables sanitaires assurent que la maladie est sous contrôle, mais des efforts supplémentaires restent nécessaires pour la faire disparaître complètement.

Lire aussi:

Un judoka algérien suspendu après son forfait pour éviter d'affronter un Israélien
Pass sanitaire: Bilan après la première semaine de mise en application
«Comme Zorro», «héroïques résistants»: un sénateur ironise sur l’opposition au pass sanitaire
Incendie dans l'Aude: 850 hectares parcourus et des coupures de courant jusqu'au Portugal - vidéos
Tags:
eau bénite, choléra, hygiène, maladies, contamination, monastère, eau, religion, Éthiopie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook