Société
URL courte
10426
S'abonner

Déguster les plats traditionnels d’un pays que l’on vient visiter fait partie de petits péchés mignons de chaque touriste. Néanmoins, certains plats, aussi délicieux soient-ils, nuiraient à votre santé. Voici quelques pays où faire attention à son assiette ne serait pas vain.

Saucisses grillées, frites ou encore baklava… la cuisine locale séduit les touristes qui viennent déguster les spécialités de la région visitée. Cependant, certains produits riches en lipides ou en colories peuvent porter un coup dur à la santé.

Saucisses grillées
© CC0 / Pixabay / andrasgs
Saucisses grillées

Ainsi, la cuisine tchèque est connue être particulièrement riche en lipides et en protéines. Ici, on propose de déguster du jarret de porc, des saucisses marinées et toutes sortes de gourmandises, le tout est accompagné d'une bière locale.

Les États-Unis, avec leurs burgers et leurs frites, ont également adopté certains plats étrangers, telles que les pizzas italiennes ou encore le riz grillé chinois, ce qui fait un mariage idéal entre «le plus délicieux et le plus dangereux».

Burger
Burger

Les saucisses et les steaks, tant aimés en Allemagne, tout comme les cuisses de canard en Hongrie et le halpaprikás, une soupe hongroise préparée à partir de différents poissons et relevée au paprika, ne sont pas non plus des plats légers pour la digestion.

Dans le même temps, abuser de la cuisine orientale, qui propose différents desserts délicieux mais riches en calories, pourrait augmenter les risques de développer une obésité.

pizza
pizza

Lire aussi:

Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
Le bras droit de Raoult assure que tout s'améliore à Marseille et ne comprend pas la décision du gouvernement
Tags:
plat, repas, obésité, cuisine, science, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook