Ecoutez Radio Sputnik
    Chemin de fer

    Le concours «Miss Hitler» pour les femmes néo-nazies tué dans l’œuf

    © Sputnik . Sergey Pyatakov
    Société
    URL courte
    0 113

    Un concours de beauté en ligne organisé sur le réseau social Vkontakte devait désigner une «Miss Hitler» parmi des participantes issues de plusieurs pays. Les jeunes femmes ont posté leurs photos accompagnées d’attributs nazis et des copies de Mein Kampf, relate le quotidien britannique The Daily Mail.

    Un concours de beauté en ligne appelé «Miss Hitler» a été fermé sur le réseau social Vkontakte par les modérateurs du site, d'après le quotidien britannique The Daily Mail.

    Les participantes néo-nazies ont été ainsi invitées à poser avec des croix gammées et des copies de Mein Kampf, le regard toujours perçant et impitoyable, sans la moindre trace de sourire

    Le concours a été ainsi organisé sur une page spéciale et a incité les néo-nazis à se joindre au vote afin de désigner la gagnante «la plus radicale et la plus fanatique pour le Führer».

    La compétition a eu des finalistes issues d'Allemagne, d'Italie, de Russie et des États-Unis, photographiées dans des uniformes nazis, faisant le salut hitlérien et tenant des copies de Mein Kampf.

    Une participante a même tatoué sur son dos le Reichsadler, l'emblème nazi avec un aigle sur une croix gammée.

    Cependant, les modérateurs du site ont vite appris la nouvelle et ont suspendu la page en question.

    «VK est toujours intolérant face aux appels à la violence, à la propagande nationaliste et extrémiste», ont-ils expliqué.

    Lire aussi:

    La Russie annonce avoir repoussé une attaque terroriste contre sa base militaire en Syrie
    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Un homme armé d’un couteau commet une agression à Villejuif, il aurait crié «Allahu Akbar»
    Tags:
    femme, concours de beauté, nazis, VKontakte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik