Ecoutez Radio Sputnik
    Une prison (photo d'illustration)

    Après 27 ans de prison, il est innocenté grâce à son talent de peintre

    © Sputnik . Alexey Filippov
    Société
    URL courte
    5242

    Après avoir passé 27 ans de prison pour un crime qu’il n’avait pas commis, l’américain Valentino Dixon a été libéré grâce à une enquête menée par le magazine Golf Digest qui avait été interpellé par des croquis de terrains de golf envoyés par le détenu à la rédaction du média.

    Aux États-Unis, Valentino Dixon, âgé de 48 ans, a été libéré après avoir passé 27 ans en prison pour un crime qu'il n'avait pas commis, comme l'écrit le magazine Golf Digest. Cette revue sportive a fait libérer M.Dixon en attirant l'attention d'autres médias et en menant sa propre enquête.

    En prison, Valentino Dixon s'est découvert un talent d'artiste et a commencé à dessiner des terrains de golf. C'est à cause de la qualité de ses dessins que la revue sportive l'a remarqué.

    Un article de 2012 de Golf Digest a permis à NBC / Golf Channel, à CRTV.com, à Fox Sports et à d'autres encore de mieux connaître le cas. Dans le même temps, la fille de Dixon, Valentina, a mené une campagne pour collecter des fonds afin de couvrir les frais juridiques de son père en vendant ses œuvres en ligne. Les correspondants de Golf Digest se sont engagés à raconter son histoire et à mener leur propre enquête, au cours de laquelle ils ont découvert que l'homme n'était pas coupable.

    Il y a vingt-sept ans, Valentino était venu à une fête où une bagarre avait éclaté durant laquelle des coups de feu avaient été tirés. Comme l'a affirmé l'homme, il n'avait pas participé à la bagarre et avait rapidement quitté les lieux. De plus, il ne savait même pas qu'un garçon de 17 ans était mort.

    Comme la mère de Dixon l'a dit à la revue, ils avaient appris que la police cherchait des amis de son fils, et au bout d'un moment, de nombreux policiers étaient venus chez eux pour arrêter Valentino.

    Il avait déjà été jugé pour possession de drogue, et l'arme qui avait tiré les coups de feu lui appartenait également. Cependant, les témoins ne pouvaient pas dire qui exactement avait tiré. Dixon avait été reconnu coupable du crime et condamné à une peine de de prison de 39 ans.

    Après que Dixon a fait les deux tiers de sa peine, les enquêteurs ont découvert, après avoir de nouveau interrogé tous les témoins, que ce soir-là, un certain LaMarr Scott, déjà incarcéré pour un autre crime, était l'auteur des coups de feu. Au cours de l'interrogatoire, l'homme a avoué que c'était lui qui avait tué l'adolescent il y a vingt-sept ans. Après cela, les résultats de l'enquête ont été transférés aux forces de l'ordre qui ont finalement pris la décision de libérer Dixon.

    Après sa libération, l'homme a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de rechercher les personnes qui l'avaient condamné à tort, mais qu'il souhaitait profiter de sa famille et de ses amis, et développer son talent pour le dessin. En vingt-sept ans, sa fille a grandi et il a eu deux petits-enfants.

    Lire aussi:

    En costume «colonial» au Kenya, Melania Trump crée une nouvelle polémique (photos)
    Comment Donald Trump occupe-t-il ses loisirs ? Des calculs ont été faits
    «Continuer la comédie»: la Toile réagit au nouveau rôle de Brigitte Macron
    Tags:
    États-Unis, golf, artistes, crimes, prison
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik