Ecoutez Radio Sputnik
    rencontres en ligne

    Quelles sont les conséquences réelles des rencontres en ligne?

    © Fotolia / Photographee.eu
    Société
    URL courte
    0 20

    Un internaute sur trois de plus de 16 ans consulte des sites de rencontres.

    Les couples se forment de plus en plus en ligne sans recourir à l'aide de proches ou d'amis. Ce qui n'est pas sans dommages collatéraux: avec la popularité grandissante des rencontres en ligne se propagent de plus en plus les maladies sexuellement transmissibles (MST), et le comportement social des utilisateurs empire.

    Pris dans la toile de l'amour

    D'après le VTsIOM, Centre panrusse d'étude de l'opinion publique, en 2011 seulement 11% des Russes trouvaient que les rencontres en ligne étaient efficaces. A présent, 34% des personnes interrogées sont de cet avis, et 19% en ont fait eux-mêmes l'expérience.

    La confiance accrue pour les sites de rencontres et les applications mobiles conçues à cet effet est une tendance générale dans le monde. Aux États-Unis, c'est le deuxième moyen le plus répandu pour trouver son âme sœur, et pratiquement un quart de la population adulte en Europe recherche sa moitié sur internet. En 2017, un sondage réalisé par le Laboratoire Kaspersky auprès de plus de 20.000 personnes dans 32 pays a révélé qu'un tiers des utilisateurs adultes étaient des visiteurs permanents de services de rencontres en ligne. La plupart étaient des hommes de plus de 30 ans (âge moyen — 33,8 ans) ayant un emploi stable et bien rémunéré (scientifiques, ingénieurs, cadres). Environ un profil sur dix, sur les sites de rencontres, est celui d'un haut représentant ou d'un entrepreneur.

    Les experts supposent que leur vie professionnelle chargée ne leur laisse pratiquement pas de temps pour le flirt et les longues galanteries, c'est pourquoi ils recherchent leur partenaire sur internet.

    Tout le monde ment

    En dépit de la popularité des rencontres en ligne, les chances de trouver son âme sœur sur internet sont plutôt faibles, affirment des chercheurs américains. Premièrement, 81% des utilisateurs mentent: les femmes rabaissent leur poids de 4 kg en moyenne, et les hommes ajoutent quelques centimètres à leur taille. Deuxièmement, les algorithmes qui utilisent les profils des utilisateurs pour former un couple qui fonctionnera ne sont pas efficaces.

    Dans le cadre d'une expérience menée avec la participation de plusieurs centaines de volontaires, les chercheurs de l'Université de Californie et de l'Université de l'Utah ont utilisé une technologie d'apprentissage automatique (machine learning) pour comparer les profils détaillés des participants, ont obtenu des versions de couples censés tomber amoureux et ont organisé pour eux des rencontres rapides de 4 minutes. Il s'est avéré qu'aucun des algorithmes utilisés par les chercheurs n'avait fonctionné: les intérêts communs et la compatibilité psychologique ne garantissaient pas une attirance physique.

    Des conclusions similaires ont été tirées en mai dernier par des psychologues norvégiens, qui se sont penchés sur une application mobile populaire. En interrogeant 641 volontaires âgés de 19 à 29 ans, les spécialistes ont découvert que ceux qui utilisaient les sites de rencontre en ligne n'avaient pas plus de rapports sexuels que ceux qui préféraient des méthodes plus traditionnelles pour construire leur vie privée.

    L'illusion du choix illimité

    S'il y a bien une chose qui est influencée par les sites de rencontres, c'est bien la capacité à établir des relations romantiques avec le sexe opposé. Des chercheurs malaisiens affirment que l'illusion du choix illimité de partenaires créée par ce genre de sites agit de manière destructive.

    Les utilisateurs permanents des applications, qui visionnent des centaines de profils par jour, cessent d'apprécier ce qui les entoure, changeant facilement leurs sympathies pour d'autres. Pendant le processus de séduction, ils n'éprouvent plus d'attachement émotionnel: par conséquent, leurs relations sont éphémères et sont vouées à l'échec. Le même résultat a été obtenu par les chercheurs de l'Université du Michigan. Après avoir interrogé près de 3.000 personnes, ils ont conclu qu'un an après une rencontre sur internet 32% des couples s'étaient séparés, contre 25% des couples qui s'étaient rencontrés dans la vie réelle.

    D'un autre côté, la popularité des rencontres en ligne est la raison principale du sursaut de maladies vénériennes constaté ces deux dernières années, indiquent les experts du Centre de contrôle et de prévention des maladies (USA). Les rencontres en ligne créent également toutes les conditions pour des relations sexuelles rapides et anonymes sans engagement, et les amateurs d'aventures éphémères ne pensent pas toujours à la protection, supposent les auteurs de l'étude.

    Heureux ensemble

    Toutefois, certains chercheurs considèrent les rencontres virtuelles comme un bienfait. Ainsi, des spécialistes de l'Université de Chicago et de Harvard ont interrogé 19.000 personnes pour établir que près d'un tiers des familles américaines ont été fondées grâce aux rencontres en ligne. D'après les profils, ces couples étaient dans l'ensemble plus heureux dans leur mariage et divorçaient moins souvent. Les experts pensent que le succès des couples qui se sont connus sur internet est déterminé par la grande quantité d'informations dans les profils des utilisateurs: ainsi, les prétendants font mieux connaissance avant leur premier rendez-vous.

    De plus, à en croire les résultats d'une étude menée par des collaborateurs de Stanford, les rencontres en ligne débouchent plus rapidement sur un mariage. Parmi ces unions, le pourcentage de mariages interraciaux est élevé, indiquent les sociologues de l'Université de l'Essex. Ils remarquent que les utilisateurs des sites de rencontres en ligne jugent plus séduisantes les femmes asiatiques et que les utilisatrices portent plus souvent leur dévolu sur les hommes à la peau foncée.

    Lire aussi:

    Pourquoi se couper d'internet est-il stressant pour l'organisme?
    Des scientifiques révèlent comment la télé détruit la vie sexuelle d’un couple
    Des psychologues ont appris à prédire les divorces et les trahisons
    Tags:
    site de rencontres, Internet
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik