Société
URL courte
264
S'abonner

L’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder, qui avait épousé une Sud-Coréenne en cinquième noce au début de l’année, a finalement célébré son mariage à Berlin.

L'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder a célébré le mariage pour la cinquième fois avec une Sud-Coréenne d'un quart de siècle sa cadette, relatent les médias.

​Sa nouvelle épouse, Kim So-yeon, une interprète sud-coréenne est âgée de 49 ans, soit 25 ans de moins que lui. Ils se sont rencontrés il y a près de trois ans alors qu'elle travaillait comme traductrice auprès de lui dans le cadre de ses activités professionnelles.

Doris Schröder-Köpf
© AP Photo / Vladimir Rodionov, Presidential Press Service
Le mariage proprement dit avait eu lieu au début de l'année mais pas la célébration, et l'homme politique de 74 ans portait déjà une alliance à son annulaire lors de la cérémonie d'investiture de Vladimir Poutine en mai dernier.

La célébration a eu lieu vendredi à l'hôtel Adlon de Berlin, en présence de 150 invités. On trouvait parmi eux le Président allemand Frank-Walter Steinmeier, le chanteur du groupe Scorpions Klaus Meine ou encore le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

Gerhard Schröder et sa femme partiront en voyage de noces à travers l'Allemagne, dans les lands de Thuringe et de Saxe.

L'ancien leader social-démocrate a exercé la fonction de chancelier entre 1988 et 2005, menant à bien des réformes du marché du travail et de la protection sociale qui ont déplu à l'aile gauche de son parti.

Lire aussi:

Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Plus besoin d’autorisation parentale pour vacciner les ados de 16 ans: «Le gouvernement ouvre une boîte de Pandore»
Vladimir Poutine «a un vrai problème»? Le Kremlin répond à Joe Biden
Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Tags:
mariage, Kim So-yeon, Gerhard Schröder, Berlin, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook